13 % des acouphéniques ont des pensées suicidaires

Recherche

© kitzcorner / istockphoto

Une récente étude, publiée dans Journal of the American Academy of Audiology et réalisée par deux chercheurs anglais, Brian Moore et Hashir Aazh, a évalué un certain nombre de paramètres psychosociaux chez des personnes souffrant d’acouphènes ou d’hyperacousie, dont leur tendance suicidaire ou d’automutilation. L’analyse des résultats montre que 13 % des personnes interrogées ont eu de telles pensées au cours des 15 derniers jours.

Pour réaliser cette étude, les 402 patients ayant consulté un spécialiste au sein des différentes unités d’audiologie du réseau publique anglais (NHS) ont été sollicité. Sur ces 402 patients, 150 ont accepté de répondre à différents questionnaires. L’une des questions portait sur la fréquence des pensées suicidaires et d’automutilation (voir les détails sur le graphe).

Au regard de ces résultats notamment, les auteurs concluent que les professionnels de santé qui proposent une prise en charge des acouphènes ou de l’hyperacousie devraient dépister les pensées suicidaires et d’automutilation, en particulier chez les patients pour lesquels ces troubles s’accompagnent de comorbidités comme la dépression, puis en référer aux services appropriés.

BS