La démyélinisation du nerf auditif en cause dans la perte d’audition

Perte d’audition

Audio infos
Audiology infos
© Holly Fisher – Wikimedia, CC BY 3.0

Des chercheurs révèlent le rôle de l’altération de la myéline dans la perte d’audition et la survenue d’acouphènes. Dans une étude parue dans la revue The Journal of Neuroscience en février 20141, l’équipe de Martine Hamann, chercheur à l’université de Leicester, au Royaume-Uni, a mis en évidence un amincissement de la gaine de myéline qui entoure le nerf auditif après une exposition à un son élevé.

Cette substance, qui isole et protège les nerfs, est physiologiquement interrompue au niveau des nœuds de Ranvier, ce qui favorise une conduction rapide et saltatoire (qui saute de nœud en nœud) de l’influx nerveux. Or le déficit de myéline augmente la distance de ces nœuds, avec pour conséquence un ralentissement de la propagation des potentiels d’action le long du nerf auditif, et donc de la transmission des signaux auditifs au tronc cérébral.

Les scientifiques ont également montré par des mesures électrophysiologiques qu’une surexposition au bruit provoque une diminution de l’amplitude des potentiels d’action évoqués au niveau du noyau cochléaire dorsal du tronc cérébral, associée à une réduction du nombre de sites de libération de neurotransmetteurs au niveau présynaptique.

Cette diminution de la vitesse de conduction des potentiels d’action le long du nerf auditif pourrait être due à une baisse de la densité des canaux sodiques au niveau des nœuds de Ranvier et non à une redistribution des canaux auditifs, expliquent Martine Hamann et Angus M Brown, chercheur à l’université de Notthingham (Royaume-Uni), dans une nouvelle étude2 parue dans la revue Frontiers in Neuroanatomy en août 214 et basée sur des modélisations informatiques.

Cette découverte permettra d’axer les recherches futures sur les traitements contre la perte auditive et les acouphènes ou encore sur la prévention de la perte neuronale du ganglion spiral identifiée dans les cas de presbyacousie (cf. Audio infos Pathogénie et traitement de la presbyacousie).

Références

1. Tagoe T et al. Auditory nerve perinodal dysmyelination in noise-induced hearing loss. J Neurosci. 2014;34(7):2684-8.

2. Brown A M et Hamann M. Computaional modeling of the effects of auditory nerve dysmyelination. Front Neuroanat. 2014;8:73.

FB