Quels critères modifient la reconnaissance verbale ?

Cognition

Audiology infos

L’importance du contexte linguistique est-elle modifiée par certains critères tels que l’âge, la capacité auditive, la compétence verbale et les fonctions cognitives? Pour le savoir, cinquante-trois adultes ont été soumis à des tests de reconnaissance verbale. Ils devaient déterminer quel était le dernier mot d’une phrase, celui-ci ayant été masqué. Quatre cas de prévisibilité du mot ont été proposés aux participants, correspondant à un contexte linguistique élevé, moyen, bas ou inexistant. Ces résultats ont été croisés avec leur âge et les mesures de leur maîtrise du vocabulaire, de leur acuité auditive et de leurs fonctions cognitives.

Ainsi, les scientifiques américains ont observé que le rapport signal sur bruit nécessaire à la reconnaissance du mot était inversement proportionnel au degré de contexte linguistique. La perte auditive n’a d’importance significative qu’en l’absence de contexte linguistique, tandis que les fonctions cognitives jouent un rôle majeur dans tous les cas, de même que l’âge des patients. En revanche, l’aptitude verbale ne permet pas une meilleure compréhension du mot, quelle que soit la situation.

Source: Word Recognition Within a Linguistic Context: Effects of Age, Hearing Acuity, Verbal Ability, and Cognitive Function

Benichov J, Cox LC, Tun PA, Wingfield A

Ear Hear. 2011 Septembre

A.L.