La perte auditive : facteur prédictif de déclin cognitif ?

Vieillissement

Audio infos
Audiology infos

Le degré de perte auditive serait lié au risque de développement d’une démence ou de la maladie d’Alzheimer chez le patient âgé, selon une étude du Pr Frank R. Lin du centre Johns Hopkins (États-Unis) parue en 2011 dans le Journal of The American Medical Association (JAMA) Neurology*. Une nouvelle étude du même auteur, publiée dans l’édition du 21 janvier de la revue JAMA Internal Medicine, semble confirmer ces résultats.

Menée sur près de 2 000 adultes âgés en moyenne de 77 ans, l’étude observationnelle a débuté en 1997. Les personnes présentant une perte auditive au début de l’étude ont montré des taux annuels de déclin 41 % et 32 % plus élevés pour les tests mesurant respectivement la fonction cognitive globale et la fonction exécutive par rapport aux personnes ayant une audition normale. Sur une durée de six ans, les résultats de l’étude ont montré un risque accru de 24 % de développer des troubles cognitifs.

Des résultats qui soulignent l’importance de préserver l’audition dans une population vieillissante.

*(http://www.audiology-infos.eu/l-appareillage-auditif-diminuerait-les-risques-de-article-2099.html - *(http://www.audio-infos.eu/l-appareillage-auditif-diminuerait-les-risques-de-article-2100.html).

Source : Santelog

Crédit photo : absolut - Fotolia.com

F.B.