Identification d’une protéine impliquée dans la mécano-transduction

Recherche

Audio infos
Audiology infos

Au niveau des cellules ciliées de l’oreille interne, la mécano-transduction permet de transformer les ondes sonores en signal électrique et est indispensable à l’audition. Elle implique des canaux ioniques situés à l’apex des stéréocils. Leur constitution reste floue et afin de la déterminer, des scientifiques américains ont étudié l’amplitude des courants de mécano-transduction dans différentes lignées de souris atteintes de perte auditive. Ils ont ainsi identifié deux lignées dans lesquelles cette amplitude était fortement diminuée, toutes les deux portant des mutations dans le gène tmhs (tetraspan membrane protein of hair cell stereocilia). Ils ont montré que la protéine codée par ce gène entre dans la composition des fameux canaux ioniques. Chez l’homme, la mutation du gène codant cette protéine est connue pour entraîner une surdité non-syndromique héréditaire, appelée DFNB67, dont la transmission est autosomale récessive. Cette découverte pourrait donc permettre de mieux comprendre les mécanismes qui sous-tendent cette pathologie.

Source : Xiong W et al. TMHS Is an Integral Component of the Mechanotransduction Machinery of Cochlear Hair Cells. Cell. 2012 ;151, 1283–1295

Crédit photo : Rama

K.D.