Le numerus clausus reste inchangé pour 2022-2023

étudiants


Pas d'évolution du numerus clausus pour l'année 2022-2023.

Paru au Journal Officiel le 1er juillet 2022, le nombre d’étudiants admis en première année d’audioprothèse restera inchangé cette année par rapport à l’année 2021-2022, soit 298 places.

Alors que la profession peine à recruter et que la demande augmente depuis la mise en place du 100% santé, le numerus clausus en audioprothèse n’évoluera pas cette année. Aucune nouvelle école n’ayant ouvert sur l’année en cours, le nombre d’admissions n’a pas pu être revu à la hausse. En dépit des tensions du marché, ce sont bien les capacités d’accueil des universités et la qualité de l’enseignement qui priment. Cependant, si les quatre nouvelles écoles se créent (voir notre dans le numéro de juin d'Audio infos), comme suggéré dans le rapport de l’Igas, le nombre d'étudiants admis dans la filière pourrait alors grimper en flèche.
Les 298 places sont réparties de la manière suivante :

  • Université Lyon-I : 52 ;

  • Université Rennes I : 30 ;

  • Université de Lorraine : 20 ;

  • Université de Lille : 28 ;

  • Université Paris - CNAM : 35 ;

  • Université de Rouen : 50 ;

  • Université de Bordeaux : 17 ;

  • Université de Montpellier : 42 ;

  • Université Toulouse-III : 24.

Lucile Perreau