Audioprothésistes : les démarches pour obtenir les aides

Indemnisation


Délais de paiement des cotisations Urssaf et des impôts directs. 

Le gouvernement vient de publier la liste des démarches pour bénéficier des aides d'états. Que faire lorsqu'on est audioprothésiste et à quoi a-t-on droit ?
 

La plupart des audioprothésistes fonctionnent sous le régime des sociétés. Le gouvernement a publié aujourd'hui une notice indiquant les aides possibles, et comment les obtenir.

- Retarder ses cotisations à l'Urssaf
Dans le cas des audioprothésistes indépendants ou des petits réseaux d'audioprothésistes, la première aide concerne les cotisations à l'Urssaf. L'échéance du 15 mars pouvait être repoussée de 3 mois. Cependant, cela ne concerne que les retardataires, car certains l'ont déjà réglée. 
Les plus grosses stuctures (plus de 50 salariés), dont les échéances sont fixées au 5 avril, pourront à l'inverse y avoir recours.

Dans les deux cas, il est nécessaire d'effectuer les déclarations sans pour autant les régler. 

En cas de difficultés particulières, de demandes d'échelonnement, le gouvernement invite à se connecter à son espace en ligne sur urssaf.fr, ou ma-secu-independants.fr ou secu-independants.

- Retarder le versement des impôts directs
Il est possible de demander un report du règlement des impôts directs comme les accomptes d'impôts sur les sociétés ou les taxes sur les salaires.
Pour cela, il nécessaire d'en faire la demande à son centre des impôts, par email ou par courrier, en précisant l'échéancier envisagé et en fournissant des pièces justifiants les diffcultés financières.
Si les échéances de mars ont déjà été réglées, il est possible d'en demander le remboursement aurpès de son service d'impôts, dans les mêmes conditions. 
En cas de grandes difficultés, il est également possible de solliciter, documents à l'appui, une remise et non un repport de ces impôts. 

Le document complet est à télécharger ici 
 

La rédaction