Infographie : un nombre d’ORL plutôt étale, une répartition hétérogène

Statistiques de la Drees

© DR

3 040 ORL exerçaient en France au 1er janvier 2018. C’est l’un des enseignements des données annuelles que la Direction de la recherche, des études, des évaluations et des statistiques (Drees) a récemment rendues publiques.

C’est très légèrement moins que l’an dernier (3 058) et que l’année précédente (3 076), mais ce chiffre varie autour de trois milliers depuis une vingtaine d’années. À l’inverse, la densité des ORL baisse très légèrement depuis une vingtaine d’années, du fait de l’augmentation de la population française, mais se maintient entre 4 et 5 professionnels pour 100 000 habitants. En 2018, elle se fixe à 4,52.

Il y a en revanche une disparité régionale assez forte, comme le montre la carte ci-dessous, avec notamment un axe Aude-Ardennes où l’offre de médecins ORL est assez pauvre. C’est évidemment la ville de Paris qui est la plus pourvue en ORL : la capitale accueille 310 médecins ORL, soit plus de 10 % des effectifs ! La densité y est de 14,2 médecins ORL pour 100 000 habitants. Les Alpes-Maritimes se classent en deuxième position, pourtant loin derrière avec 7,8 médecins ORL. En queue de classement, on retrouve les Ardennes, la Creuse, la Haute-Saône, le Gers, l’Aude et la Lozère. À eux cinq, ces départements ne comptent même pas un dixième du nombre d’ORL parisiens (20) et affichent tous une densité inférieure à 2 !

Retrouvez une analyse complète des données de la Drees dans le prochain numéro d’Audiology infos.

BS