Partenariat Progress Santé- UEM : La FNEA dénonce

FORMATION INITIALE


La FNEA a prévenu qu'elle s'opposerait "à chaque ouverture de formation incohérente".

La Fédération nationale des étudiants en audioprothèse s’est opposée au début du mois de mai, par voie de communiqué à une formation qu’elle estime inéquitable et insuffisante

Le diplôme en question a été mentionné par Didier Sitbon, directeur de l’école privée spécialisée dans les métiers de la santé « Progress Santé ». Le chef d’établissement aurait annoncé dans une vidéo que le titre d’audioprothésiste pourrait être délivré à l’issue d’un cursus avec l’université Europae-Madrid, et qu’il serait reconnu dans toute l’Union européenne. Les cours se dérouleront au sein de l’école Progess Santé ou par visioconférence, au rythme d’une journée de cours par semaine pendant 18 mois, et sera exclusivement ouverte dès la rentrée 2018 à 30 opticiens déjà diplômés.
La fédération estudiantine s’est élevée contre cette formation, qui ne respecte, selon elle, pas le cursus classique, et est également une entorse au numerus clausus, et de fait« un affront à l’égalité des chances pour l’obtention du diplôme d’audioprothésiste ».
Lire l’intégralité du communiqué de presse ici : files/FNEA_COMMUNIQUE_020518.pdf

Kessy Huebi-Martel