Disparition d’Andy Rihs, pionnier de Phonak

Avis de décès

© Phonak

L’homme d’affaires suisse Andreas (Andy) Rihs, propriétaire du BMC Cycling et de l’équipe de football Young Boys, et l’un des principaux protagonistes du développement de Phonak, est décédé à l’âge de 75 ans.

Au cours de la dernière décennie, il était surtout connu pour son implication dans le monde du sport. Mais son histoire avec Phonak a fait de lui une personnalité incontournable du monde de l’audiologie.

Né en 1942 à Stuttgart, en Allemagne, Andy Rihs a repris la société suisse d’aides auditives de son père en 1980, avec son frère Hans-Ueli Rihs et son partenaire commercial, Beda Diethelm. En 1965, son père, Ernst Rihs, avait acheté toutes les actions d’une société dénommée AG für Elektroakustik. À la mort de leur père en 1980, Andy et Hans-Ueli reprirent les actions. La société fut renommée Phonak en 1985 et devint publique neuf ans plus tard. En 2007, le groupe a été renommé Sonova, et a connu le succès que l’on connaît. Rihs possédait encore un peu moins de 4 % du capital de Sonova, mais a quitté le conseil d’administration il y a plusieurs années et s’est concentré sur ses autres passions – le cyclisme et le football. Une équipe cycliste a d’ailleurs couru sous le nom Phonak.

Suite à cette disparition, Robert Spoerry, président du conseil d’administration de Sonova, a rendu hommage à Andy Rihs : « Nous avons non seulement perdu un grand ami doté d’un esprit extraordinairement créatif et visionnaire, mais aussi un entrepreneur passionné et aux talents multiples qui a marqué Sonova de son empreinte. »