L'Europe au chevet des personnes handicapées

Accessibilité

Audio infos

Face à la crise économique et au risque de récession qui plane sur l'activité économique européenne, les quelque 80 millions de personnes handicapées qui vivent en Europe se trouvent en première ligne. Le Parlement européen, réuni cette semaine à Strasbourg, s'est penché sur le rapport concernant la "mobilité et l'intégration des personnes handicapées et la stratégie européenne 2010-2020 en faveur des personnes handicapées", présenté par l'eurodéputé hongrois Ádám Kósa (Fidesz-Parti Populaire Européen). Alors que la stratégie Europe 2020 vise un taux d'emploi de 75 % pour la tranche 20-64 ans, seuls 45 % des personnes handicapées sont actuellement en situation d'emploi. Par une résolution adoptée à une large majorité, les eurodéputés ont voulu rappeler que les mesures d'austérité mises en place par de nombreux gouvernements ne devaient pas déboucher sur des coupes dans les budgets des services aux personnes handicapées ou dans les projets d'insertion sociale.

L'accent a été mis sur la reconnaissance de la langue des signes comme langue officielle des 27 états membres de l'UE. Une langue parlée dans l'hémicycle strasbourgeois par le rapporteur hongrois, accompagné d'un interprète.

A l'occasion de ce débat, la Commission européenne, par la voix du commissaire roumain Dacian Ciolo?, a rappelé qu'elle "prépare un acte législatif européen sur l'accessibilité à l'automne 2012." Objectif affiché par la Commission : "faire en sorte que cette accessibilité n'existe pas que sur le papier mais qu'elle soit aussi une réalité dans la pratique."

Crédit photo : JLogan

 

G.F.