Les médecins travaillent davantage avec les solutions informatiques

Pratiques professionnelles

Audiology infos

Les solutions informatiques seraient de plus en plus utilisées par les médecins, dans leur cabinet ou établissement de soins. C’est ce que révèle une enquête réalisée par Harris interactive, pour le compte d’Accenture, une entreprise internationale de conseil en management, technologies et externalisation. Elle a été menée auprès de 3 700 praticiens dans huit pays : Allemagne, Australie, Canada, Espagne, États-Unis, France, Royaume-Uni et Singapour (500 praticiens interrogés par pays, 200 pour Singapour). Une première édition avait déjà été réalisée en 2011.

Globalement, 47 % des médecins de ces huit pays (mais seulement 34 % des français) déclarent accéder couramment aux données cliniques de patients pris en charge par un autre organisme de santé grâce à une solution informatique. (contre 33 % en 2011). La saisie de notes relatives aux patients sous forme électronique, pendant ou après la consultation, est également en hausse, atteignant 66 % (68 % en France) en 2012 contre 58 % en 2011. Les ordonnances électroniques restent minoritaires dans l’ensemble des pays considérés, avec 21 % des médecins qui déclarent les utiliser : ils ne sont que 7 % en France, tandis que ce chiffre atteint les 65 % aux États-Unis. Une proportion stable de médecins (54 %) déclare recevoir des résultats cliniques sous forme électronique, et ils ne sont que 37 % dans l’Hexagone.

Les quatre principaux domaines dans lesquels les médecins des huit pays constatent un impact positif des dossiers médicaux électroniques et des échanges des informations de santé grâce aux nouvelles technologies de l’information sont la réduction du risque d’erreurs médicales (76 % des médecins interrogés), un meilleur accès aux données pertinentes pour les études cliniques, des processus opérationnels améliorés entre les établissements et de meilleures décisions en termes de qualité de traitements (74 % pour ces trois domaines).

Source : Accenture 2012 Doctors Survey

photo: © Paul Hill - Fotolia

 

K.D.