Starkey révolutionne la prise d'empreinte tridimensionnelle

Technologie

Audio infos

A l'occasion du congrès de l'Unsaf, Starkey présentera un système de scanning de l’oreille tridimensionnel. Une technologie intéressante, surtout à l’heure des intras profonds qui nécessitent une dextérité infaillible au moment de la prise d’empreinte du conduit auditif. Le concept, présenté par Starkey et développé en partenariat avec la société américaine Lantos Technologies, propose un nouveau concept de prise d’empreinte. En effet, l’audioprothésiste n’a plus besoin d’avoir recours aux pâtes et amalgames traditionnels afin de réaliser cette manipulation. Ici, le professionnel muni d’un vidéo-otoscope spécifique insère dans le conduit auditif du patient une enveloppe souple qui vient se remplir d’eau afin d’épouser au mieux et profondément les parois du conduit. La caméra vient alors filmer l’intérieur de la membrane cerclée de repères et, en se rétractant, transmet les informations de la "topographie" du conduit à un ordinateur qui réalise instantanément l’empreinte virtuelle.

Le procédé permet également de mesurer l’élasticité du conduit. Cette étape, qui dure moins de soixante secondes, permet de transmettre par email l’empreinte du patient afin de réduire les délais de fabrication de l’élément désiré. Aussi, la sécurité du dispositif permet sans danger d’aller chercher loin dans l’anatomie du conduit les informations “utiles”. Ce scanner de nouvelle génération sera commercialisé au cours de l’année 2013.

À découvrir sur le stand Starkey (C7-E20)

 

Photo : Guillaume Bureau

G.B.