En vidéo - Table ronde politique : le RAC zéro débattu par les différents protagonistes

Congrès des audioprothésistes


Luis Godinho en compagnie de M. Albert Lautman, Directeur Général de la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF) ©G.Bureau

Le congrès annuel de la profession organisé par le Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf) s’est tenu au Palais des Congrès de Paris les 23 et 24 mars 2018. Le vendredi se déroulait la table ronde politique, qui cette année traitait du sujet omniprésent actuellement pour le secteur : la mise en place de la réforme du RAC zéro. Retour en vidéo sur des échanges de haute volée entre invités prestigieux.



Le Syndicat national des audioprothésistes a baptisé la table ronde 2018 : « Audioprothèse, le big bang du reste à charge zéro ». Comme le soulignait Luis Godinho : « Le Président de la République a fait du reste à charge zéro en audioprothèse une promesse phare pour réduire les inégalités d’accès aux appareils auditifs avant la fin de son quinquennat. Le chantier a été lancé mi-janvier avec pour objectif d’aboutir à un accord en juin. À mi-parcours de la concertation, cette table ronde propose d’ouvrir la discussion sur les solutions proposées par les différents acteurs et sur les outils opérationnels à mettre en œuvre pour concrétiser la promesse du chef de l’État. Cette solvabilisation va-t-elle entraîner une révolution copernicienne de l’audioprothèse et de la filière des soins auditifs ? »

Aussi, en ouverture de la table ronde, les congressistes ont pu découvrir la toute première enquête sociologique sur le secteur, réalisée par les sociologue Pierre André Juven (Cermes3/Inserm) et Frédéric Pierru (Cereps/CNRS). Elle traite tout particulièrement des relations entre malentendants et audioprothésistes, et nous vous proposerons de la découvrir plus en profondeur prochainement.

La table ronde politique, temps fort du Congrès des audioprothésistes réunissait cette année un parterre d’invités prestigieux venus débattre de la réforme du reste à charge zéro, promesse emblématique du Président Emmanuel Macron, afin de diminuer les inégalités d’accès à l’appareillage. Elle réunissait :

  • M. Albert Lautman, Directeur Général de la Fédération Nationale de la Mutualité Française (FNMF)
  • M. Jean-Paul Lacam, Délégué Général du Centre technique des institutions de prévoyance (CTIP)
  • M. Arnaud Chneiweiss, Délégué Général de la Fédération Française de l'Assurance (FFA)
  • Dr Jean-Michel Klein, Président du Conseil national professionnel d’ORL (CNP-ORL)
  • M. Éric Bizaguet, Président d’honneur du Collège national d’audioprothèse
  • M. Luis Godinho, Président du Syndicat national des audioprothésistes (Unsaf).
La table ronde était animée par Mme Sylvie Fontlupt, consultante en charge de la communication du CNPS

Guillaume Bureau