Guillaume Flahault renouvelé à la tête du Synea

SYNDICAT

Guillaume Flahault fait savoir qu’il milite pour RAC zéro « choisi, non imposé » - GB

Par voie de presse, le Syndicat national des entreprises de l’audition (Synea), fait savoir qu’il tenait son assemblée générale à Paris le 20 février.

À cette occasion, le syndicat des enseignes en audioprothèse a renouvelé Guillaume Flahault en tant que président pour une durée de deux ans. Richard Darmon (président d’Amplifon France) et Patrick Tonnard (directeur des partenariats chez Audika) ont été renouvelés dans leurs postes de vice-présidents. Sylvain Ridoux (Entendre) a été nommé secrétaire su Synea.  
 
Le Synea milite pour « un reste à charge zéro choisi et non imposé »
Guillaume Flahault, a été chargé de représenter le Syndicat national des entreprises de l’audition dans les négociations lancées le 23 janvier dernier par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dans le but de parvenir à un reste à charge zéro d’ici 2022 sur l’optique, l’audioprothèse et le dentaire.
À cette occasion, il a présenté les propositions du Synea aux représentants du ministère, partageant leur ambition d’atteindre l’objectif d’un taux d’équipement de 45 % et soulignant l’état d’esprit « constructif, ambitieux et bienveillant » de ces négociations prévues pour durer quatre mois.
La ministre qui promet « un panier de soins nécessaires et de qualité qui seront intégralement pris en charge » a confirmé une nouvelle fois lundi 19 février que cette promesse électorale d’Emmanuel Macron serait tenue. Selon elle, une annonce pourrait être faite en juin sur la façon dont le reste à charge zéro pourrait se mettre enplace. Guillaume Flahault fait savoir qu’il adhère au projet du ministère de parvenir à un RAC zéro « choisi, non imposé ».

La rédaction