Le rapport de la Cour des comptes provoque l’ire des médecins

Déserts médicaux

image
© GB

Dans un rapport sur l’avenir de l’Assurance maladie publié le 30 novembre, la Cour des comptes propose une solution pour mettre fin au désert médicaux : le conventionnement sélectif.

Concrètement, il s’agirait d’autoriser les médecins à exercer en secteur 2 s’ils s’installent dans un désert médical, mais les contraindre au secteur 1 dans le cas contraire. Un système déjà en place pour les sages-femmes et les infirmières. Cette recommandation provoque la colère des médecins, fortement attachés à leur liberté d’installation.

Par ailleurs, « afin de désengorger les urgences hospitalières », les magistrats préconisent « l’extension des horaires d’ouverture » des cabinets.

Selon la Cour des comptes, une meilleure répartition des médecins sur le territoire pourrait permettre des économies de 800 millions à 1,4 milliard d’euros.

BS