26e édition de la JNA : l’audition des plus jeunes au cœur de l’évènement

prévention


Le 9 mars 2023 aura lieu la 26e édition de la Journée Nationale de l’Audition. Elle sera intitulée « petites oreilles, grands risques ! », car pour la première fois, l’association a choisi de consacrer l’évènement à l’audition des enfants âgés de 0-10 ans.

De manière successive (2005, 2012, 2015 puis chaque année), l’association JNA alerte régulièrement de la montée des risques auditifs chez les jeunes ; des inquiétudes qui semblent également être partagées par l’OMS. « Le dépistage de repérage pour orientation médicale est l’outil efficace de prévention santé. Il devrait être généralisé et systématisé de manière effective à tous les âges de la vie. Les troubles de l’audition non repérés modifient les trajectoires de vie et de santé à tous les âges » indique Sébastien Leroy, le porte-parole de la JNA. Cette dernière a identifié différents points d’alerte qui invitent à questionner les parents et les pouvoirs publics sur les risques de surdités chez l’enfant, et la place du suivi de l’audition dans le parcours de santé :

  • Les étapes balisées de repérage des troubles de l’audition sont-elles bien respectées dans le suivi santé de l’enfant ?
  • La vigilance sur les otites séreuses, otites pouvant générer des gênes ou troubles de l’audition, reste-t-elle active ?
  • Faut-il s’inquiéter du glissement de l’habitude d’écoute de son avec des écouteurs ou un casque, de l’adulte à l’enfant ?
  • Notre société est-elle réellement inclusive pour les enfants malentendants ?

« Chaque année, plus de 2 500 acteurs organisent localement des forums, des conférences, des dépistages gratuits. Il devient urgent de reconnaître la santé auditive comme cause nationale afin de mettre en place une vraie politique de prévention primaire dans notre domaine », souligne l’association.
 

Lucile Perreau