Congrès de la SFORL : l'audition se presse à Marseille

Congrès


Le congrès 2022 de la SFORL se tient au Palais du Pharo à Marseille, un monument du 19e siècle, en bord de mer

Aujourd’hui et jusqu’au 17 octobre 2022, le monde de l’audition se presse au Palais du Pharo, à Marseille, pour le congrès de la SFORL. Ambiance mer, soleil et salles de conférence combles pour ce congrès qui a lieu pour la première fois depuis 128 ans ailleurs qu’à Paris.

Cette année les congressistes de la SFORL ont dû se rendre à Marseille, dans le Palais du Pharo, un magnifique monument du 19e siècle, donnant sur la mer et le vieux port. Depuis la création de la SFORL (Société Française d’ORL) en 1882, c’est la première fois que son congrès se tient hors de Paris. Cette nouveauté n’a pas refroidi les participants, selon Vincent Couloigner, secrétaire général de la SFORL, qui estime le nombre d’inscrits à 2 000 pour le congrès en lui-même et à 1 000 inscrits pour la journée de l’audition : « Nous n’avons pas vraiment perdu les ORL parisiens, le nombre d’inscrits est le même que les années précédentes » explique celui qui est aussi en charge de l’organisation du congrès. «Les parisiens sont contents de changer un peu de localisation pour aller voir le soleil et la mer » poursuit Vincent Couloigner qui explique que la délocalisation dans le sud de la France avait pour but de drainer aussi les ORL de la région.
Cette année, les conférences font salles combles. « A Paris, les visiteurs venaient souvent pour 1 ou 2 heures, et continuaient à leur activité médicale en même temps. Alors qu’ici, au contraire, ils viennent pour écouter et il y a plus de monde lors des interventions ».
Le congrès SFORL devrait à l’avenir alterner une année à Paris et une année dans une grande ville en région. L’an prochain, l’évènement se tiendra au CNIT, à Paris la Défense, ainsi qu’exceptionnellement l’année suivante, car il se fera en même temps que le Congrès Mondial d’Audiologie, dont la France est organisatrice en 2024.
« Après ça, nous irons probablement à Lille. Ils ont un très beau centre des congrès, la météo ne sera pas la même, mais l’ambiance sera bonne » poursuit Vincent Couloigner.

Coté nouveautés, des ateliers de formation à la chirurgie par la simulation, élaborés en partenariat avec le collège des enseignants en ORL, ont fait leur apparition sur tout un étage. Les nouvelles techniques peuvent ainsi être essayées sans risque pour les patients, une façon d’attirer les jeunes générations qui avaient déserté suite aux nouvelles lois anti-cadeaux. « Ils n’arrivaient plus à financer leur voyage et l’hébergement. Alors nous les motivons par des formations. Cette année, nous avons 470 internes inscrits ». détaille Vincent Couloigner.

Comme l’an passé, la première journée du congrès était consacrée à l’audition. Cette « Journée de l’audition », est une idée de Professeur Bernard Fraysse, destinée à réunir tous les partenaires concernés par l’audition, audioprothésistes, orthophonistes, médecins généralistes, gériatres … dans le but de réfléchir au parcours patient. « La journée de l’audition est un gros succès, car cette année nous avons 1 000 personnes inscrits, contre 450 inscrits l’an passé », explique Vincent Couloignier.
Si la mer et le soleil était résolument au rendez-vous de cette édition 2022, les professionnels de l'audition également.

Corinne Couté