16e Semaine du Son : demandez le programme !

événement

Christian Hugonnet est le fondateur et le président de l’association La Semaine du Son - ©GB

Le jeudi 8 novembre se tenait à l’Unesco la conférence de presse de présentation de la 16e édition de la Semaine du Son. Cette campagne-événement de sensibilisation aux enjeux sociétaux du sonore se tiendra en janvier est cette fois parrainée par Jordi Savall, chef d’orchestre et fondateur du Concert des Nations. Entretien avec Christian Hugonnet, président de l’association fondée il y a 20 ans déjà.

 
Audio infos : Quel est le fil directeur de cette 16e édition ?
 
Christian Hugonnet : « Le premier fil directeur de La Semaine du Son cette année c’est la musique tout naturellement, avec Jordi Savall qui est un homme qui a bien saisi l’importance du « jouer ensemble ». C’est dans cet esprit que nous allons développer cette idée de l’improvisation cette année en mettant en place des rencontres entre jeunes qui pourront dialoguer par l’intermédiaire d’un instrument de musique, mais sans avoir pour autant dix ans d’expérience musicale. Cela va nous permettre tout simplement de considérer la musique comme un lien sociétal. »
 
Vous avez également invité l’architecte et urbaniste Roland Castro, pour quelle raison ?
« Le deuxième angle de l’événement répond à votre question puisque La Semaine du Son traitera de la question de l’acoustique urbaine. Autrement dit, cet environnement urbain dans lequel plus de 80 % des Français vivent, et qui est un lieu de pollution sonore la plupart du temps, de mauvaise écologie sonore surtout et qui sera abordé par Roland Castro. Cet architecte, figure de Mai 68 a été mandaté par Emmanuel Macron pour imaginer le Grand Paris de demain. Avec lui, nous devrions pouvoir rassembler, la journée du 21 janvier après-midi à l’Unesco toutes les écoles d’architecture, d’urbanisme, de BTP aussi afin de penser différemment les villes de demain par le sonore. Cela revient à considérer le son comme déclencheur de l’urbanisme.
 
Mais le programme ne s’arrête pas là et est éminemment riche ! Il faut par exemple noter le thème de la santé auditive qui sera développé le lundi 21 janvier au ministère de la Santé en partenariat avec l’Unsaf, le CNA, le Synea et le Synam. Avec le concours du professeur Paul Avan et du docteur Dr Alain Londero, cette conférence-débat traitera des apports des thérapies fondées sur la musique et le sonore dans l’atténuation des douleurs et dans l’amélioration du bien-être des patients, notamment en psychiatrie, en audiologie et en gérontologie. »
 
Quelles sont les nouveautés en rapport avec la résolution adoptée l’an passé ?
« Après avoir voté la résolution 39C/49 baptisée « L’importance du son dans le monde actuel : promouvoir les bonnes pratiques » et qui a été adoptée par l'Unesco, les différents ambassadeurs mettent en place des équivalents de la Semaine du Son à travers le monde. Nous avons deux nouvelles initiatives concrètes, bientôt trois, et nous pourrons compter sur le Liban (Beyrouth) dès l’année prochaine, sur Tokyo également au mois d’août l’année prochaine, Abidjan qui est en train de se mettre en place grâce à la délégation sénégalaise, l’Argentine aussi qui a mis en place l’événement depuis quelque temps. Globalement, l’Amérique du Sud est très impliquée avec cinq pays participants à l’aventure. Sur le Vieux Continent, nous avons la Roumanie qui rejoint le mouvement. Nous attendons désormais, la Russie, et la Chine aussi. Quoi qu’il en soit, force est de constater que l’initiative se développe. Et en ce sens, nous avons la chance de pouvoir compter depuis cette année sur le concours de l’International Commission for Acoustics (ICA) qui souhaite à terme organiser une Année internationale du Son. En attendant cet événement, elle participe à l’organisation de La Semaine du Son à l’international. Son implication couvre tous les thèmes traités par La Semaine du Son, que ce soit la santé, l’environnement, l’enregistrement et la restitution, la musique ou bien encore, le cinéma. Un partenariat qui aidera à l’implication des industriels pour financer le développement d’événements similaires. »
 
La conférence de presse s’est déroulée en présence des ambassadeurs de France, du Liban, d’Argentine, du Japon, de Côte-d’Ivoire, de l’architecte et urbaniste Roland Castro, de Nicolas Curien (Membre du Conseil supérieur de l’audiovisuel), du compositeur Jean-Musy et entre autres, d’Agnès Nordmann (responsable du Pôle Cinéma français et ses programmes européens à l’Institut français).
 
La 16e édition de La Semaine du Son se tiendra du lundi 21 janvier au dimanche 3 février 2019 partout en France. Découvrez le programme sur : http://www.lasemaineduson.org/-16e-semaine-du-son-2019-

GB