Parcours otologique du 21e congrès mondial de l’IFOS : ce qu'il ne faut pas manquer

Ifos

©

C’est avec grande fierté que la France accueille cette année à Paris le 21econgrès mondial IFOS, événement immanquable de notre discipline, du samedi 24 juin après-midi au mercredi 28 juin qui accueillera plus de 6 000 participants.

Diversité, Innovation et Evaluation ont défini le programme, très dense, de ces cinq jours. Pour profiter pleinement des sessions, voici un guide, non exhaustif, des conférences importantes en otologie aussi bien en anglais qu’en français, pour vous aider dans vos choix et surtout pour ne rien manquer.

Par le Dr Elisabeth Mamelle, AP-HP, GH Pitié-Salpétriere, Service ORL, Unité d’otologie, Implants Auditifs et Chirurgie de la Base du Crâne, Paris, France.

Pour commencer, nous vous recommandons de télécharger l’application Smartphone de l’IFOS qui permet de consulter le programme et enregistrer dans l’agenda les conférences auxquelles vous souhaitez assister.

Les matinées débutent par deux cours institutionnels successifs de 40 minutes. Les thèmes abordés sont divers, sur la méthodologie pour les explorations audio-vestibulaires, les différentes techniques chirurgicales en otologie sous différents angles et la prise en charge des pathologies d’un point de vue diagnostique, thérapeutique ou psychologique (dimanche, lundi et mardi à 7h00 et 7h45).

Les conférences sont sous la forme de Keynote lectures (30 minutes), tables rondes et controverses (60 minutes) et enfin des symposiums et communications orales (1h30) sur les techniques innovantes ou les grands thèmes de l’otologie. A 16h00, le samedi 24 juin se tiendra la cérémonie d’ouverture du congrès avec le cocktail de bienvenue.

Toutes les conférences ne peuvent pas être présentées dans cet article mais seulement une sélection qui tente de balayer le programme et susceptible d’intéresser la majorité d’entre vous. Les autres sont tout aussi instructives.

A vos agendas !

La surdité, un enjeu prioritaire de l’OMS

  1. Comment l’OMS assure la promotion de la prise en charge des surdités par des actes de prévention et de soins : La WHO’S session vous expliquera tout.
    • Dimanche 25 juin, 14h, Amphithéâtre Bordeaux
  2. Les surdités brusques feront l’objet d’une conférence de consensus internationale sur l’état actuel des connaissances et les nouvelles prises en charge thérapeutiques.
    • Mardi 27 juin 8h30, Amphithéâtre Bordeaux, OT-ICON01
  3. Les surdités d’origine génétique sont un sujet majeur puisque grâce à la reconnaissance des gènes responsables, une meilleure connaissance du fonctionnement de l’oreille interne est possible, une table ronde vous permettra d’écouter les leaders dans ce domaine.
    • Mercredi 28 juin, 9h30, room 341, OT-RT03
  4. Quelles avancées technologiques pour les appareillages auditifs ? Connectivité, objets connectés, traitement du signal, atténuateur de bruits… entendre ce que l’on veut.
    • Dimanche 25 juin 8h30, room 352b AU-KL03
    • Mercredi 27 juin, 8h30, Amphithéâtre Havane,OAV-KL08 (français)
  5. Comment bien conseiller son patient entre une réhabilitation chirurgicale ou audio-prothétique quand les deux alternatives sont possibles ?
    • Dimanche 25 juin, 9h30, room 342B, AU-RT02
  6. L’essor des technologies pour réhabiliter les surdités unilatérales sur oreille unique traitées au travers des innovations dans la transmission du signal des systèmes CROS et l’intérêt de l’implant auditif (cf. implant cochléaire).
    • Lundi 26 juin 8h30, room 342B, AU-KL07
    • Lundi 27 juin, 11h00, room 342B, AU-SYMPO04
  7. Exploration objective de l’audition : à propos de la plasticité centrale et la réhabilitation auditive. Les innovations dans l’utilisation des PEA et autres technologies telles que la TEP.
    • Dimanche 25 juin, 16h30, room Maillot, AU-SYMPO02
  8. Quel est l’impact de la perte auditive sur les facultés cognitives et l’évolutivité des démences. Il semble que l’interdépendance soit forte et Franck Lin vous exposera ses travaux dans ce domaine.
    • Dimanche 25 juin, 14h30, room Maillot, OT-KL16
  9. Des nouveautés concernant la presbyacousie, les avancées de la recherche génétique et de la physiopathologie permettent de comprendre l’aspect dégénératif. De plus, le monde connecté actuel et les nouveaux modes de communication dans nos sociétés nécessitent une prévention personnalisée dans nos métiers et loisirs avec une nouvelle approche. Un thème essentiel, balayé de manière pragmatique.
    • Samedi 24 juin, 14h30, room 342B, AU-SYMPO03
  10. La déhiscence du canal semi circulaire représente une pathologie de diagnostic parfois difficile. Les experts exposeront leur point de vue et les différentes techniques chirurgicales possibles avec leur avantages et inconvénients.
    • Mardi 27 juin, 8h30, room 343 OT-CONTRO07
  11. L’acouphène est encore un symptôme complexe mais les avancées réalisées permettent aujourd’hui d’apporter quelques solutions avec 4 sessions sur des approches variées adaptée aux patient : appareillage, psychologie, thérapeutique. Un retour d’expérience sur le COST Action TINNET créé pour aider la recherche fondamentale sur l‘acouphène en Europe sur la physiopathologie et la thérapeutique.
    • Samedi 24 juin, 14h30, room 343 AU-KL02 (mechanisms of Tinnitus)
    • Samedi 24 juin 15h, room 343 AU-RT01 (Hyperacusis)
    • Lundi 26 juin, 9h30, room 342B AU-RT03 (TINNET research network)
    • Mercredi 28 juin 8h30, room 342b, OT-RT16 (tinnitus and deafness)

Implant cochléaire

  1. Les indications de l’implant cochléaire concernent principalement les surdités bilatérales profondes et se sont élargies aux surdités unilatérales fluctuantes et aux surdités avec auditions résiduelles sur les fréquences graves. Peut-on encore élargir ces indications pour des surdités évolutives, unilatérales sur oreille unique et sur quel rationnel ?
    • Samedi 24 juin, 14h30, room 352B, OT-KL03
    • Mercredi 28 juin, 8h30, room 341, OT-RT14
  2. Les résultats de l’implant cochléaire, présenté par Pr Van De Heyning pour les surdités unilatérales, à long terme à 10 ans, quels sont les bénéfices ?
  3. La préservation de l’audition résiduelle au cours de la chirurgie de l’implant cochléaire est un enjeu pour les patients avec une audition sur les fréquences graves sans bénéfice de leur appareillage conventionnel. Comment préserver pendant la chirurgie et quels sont les résultats à moyen et long termes ?
    • Dimanche 25 juin, 9h30, room 341, OT-RT02
    • Dimanche 25 juin, 14h00, room 342a, OT-KL12
  4. Les techniques chirurgicales innovantes pour l’implant cochléaire sont dominées par la robotisation du geste. Ceci sera présenté lors d’un symposium dédié.
    • Dimanche 25 juin, 11h00, room 342B, OT-SYMPO10
  5. Le développement de nouvelles électrodes, courtes, flexibles avec stylet, périmodiolaires ou non, laquelle choisir ? Les experts vous expliqueront comment choisir l’électrode la plus adaptée en fonction de la cochlée de votre patient.
    • Mardi 27 juin, 8h30, room 342b, OT-CONTRO02
  6. Enfin l’implant cochléaire a permis de réhabiliter les enfants sourds mais à travers son fonctionnement il nous a aussi permis d’apprendre sur le développement du système auditif, une lecture sur le feedback que l’implant cochléaire a apporté par Blake Papsin (Canada). Une autre lecture par un pionnier en plasticité centrale et surdité, Andrej Kral (Allemagne), fera également le point sur plasticité l’apport de l’implant cochléaire dans ce domaine.
    • Dimanche 25 juin, 14H00, Amphithéâtre bleu, PE-KL03
    • Dimanche 25 juin, 8h30, Amphithéâtre bleu, AU-KL08
  7. Implant d’oreille moyenne : quel avenir ? Si le sujet vous intéresse, ne ratez pas les deux sessions qui lui sont consacrées.
    • Samedi 24 juin, 14h30, room 341, OT-KL04
    • Dimanche 25 juin 11h, room 341, OT-SYMPO03

Otologie et enfant.

  1. Parce que l’approche est différente de l’adulte, il est nécessaire d’y consacrer du temps. Vous pourrez assister à une conférence de consensus sur la prise en charge des otites avec otorrhée chronique de l’enfant.
    • Mardi 27 juin,11h00, room 352b PE-INCON01
  2. L’utilisation des AINS est de plus en plus discutée. Les recommandations françaises pourront vous éclairer sur leur bon usage dans les infections ORL de l’enfant.
    • Mercredi 28 juin, 14h00, Salle 351, RECO-02
  3. Un autre aspect important sera abordé dans une conférence de consensus : les explorations auditives pour les surdités de l’enfant.
    • Mercredi 28 juin, 8h30, Amphithéâtre Bordeaux AU-ICON01
  4. On pourra également assister à plusieurs conférences sur les explorations du nouveau-né avec le dépistage universel des surdités.
    • Dimanche 25 juin, 9h00, room 342b, AU-KL10
    • Dimanche 25 juin, 11h00, room 343, AU-SYMPO01
  5. Surdité et infection néonatale à CMV, se dirige-t-on vers un traitement préventif ?
    • Lundi 26 juin,15h00, room 242a, PE-SYMPO11

Un programme chirurgical : sécuriser son acte, évaluer ses pratiques et innovations techniques

La chirurgie de l‘oreille et l’otoneurochirurgie sont largement abordées lors des cours et autres sessions, pour tous niveau, de l’interne à l’expert.

  1. Pour la prise en charge des surdités, entre appareillage et chirurgie, quel est la meilleure option face au patient ? : une table ronde animée par Bruno Frachet et Leopoldo Cordero pour écouter le point vu de différents experts.
    • Dimanche 25 juin, 9h30, room 342B, AU-RT03
  2. Quelles sont les compétences non techniques pour augmenter ses performances chirurgicales : une conférence par Noël Garabédian et George Youngson vous exposera comment optimiser vos actes chirurgicaux.
    • Samedi 24 juin, 14h00, Amphithéâtre Bordeaux, EDU-KL01
  3. Quel type de réparation cartilagineuse pour quelle perforation : cette session audiovisuelle animée par Dr N. Donnelly et S. Lloyd, deux chirurgiens anglais, vous permettra d’améliorer vos choix de reconstruction selon la localisation et l’aspect du bloc tympano-ossiculaire.
    • Lundi 26 juin 7h45, room 253, OT-COURSE15
  4. Si vous voulez approfondir le sujet participez à une table ronde sur les facteurs de réussite de myringoplastie.
    • Lundi 26 juin, 15h00, room 342B, OT-RT07
  5. Une table ronde internationale sur les ossiculoplasties vous rappellera les bases de ce geste et les pièges qui peuvent compromettre votre résultat fonctionnel.
    • Dimanche 25 juin, à 15h, room 341, OT-RT15
  6. Commencer la chirurgie endoscopique de l’oreille moyenne : les bases de cette technique seront abordées par Daniele Marchioni.
    • Dimanche 25 juin, 14h00, room Maillot, OT-KL11
  7. Intérêt de la dilatation de la trompe d’Eustache, quels sont les résultats à attendre ?
    • Lundi 26 juin, 15h00, room 342A, OT-CONTRO05
  8. Le cholestéatome sera exposé sous différent angles dans de nombreux cours : un premier cours expliquera la physiopathologie du cholestéatome, comment les classer et quelle approche chirurgicale pour un résultat optimal. Ce cours complet finira sur quelques techniques innovantes.
    • Dimanche 25 juin, 7h00, room 343, OT-COURSE18
  9. Quelles sont les techniques chirurgicales indiquées pour quels types de cholestéatome, de la réhabilitation des techniques ouvertes à l’atticotomie transméatique en passant par la prise en charge du cholestéatome intrapétreux.
    • Lundi 26 juin, 7h00, room 253, OT-COURSE08
  10. Le suivi des patients opérés de cholestéatome est indispensable compte tenu du risque de résiduel ou de récidive. Une séance controverse analysera 250 cas de chirurgies afin de comprendre comment détecter précocement ces risques et mieux guider la prise en charge des patients nécessitant une chirurgie de révision.
    • Lundi 26 juin, 14h, room 341, OT-CONTRO03

L’otospongiose… une pathologie qui nous passionne toujours autant !

  1. Il existe de multiples voies d’abord et de technologies pour réaliser une chirurgie de l’otospongiose. Elles seront exposées avec leurs avantages et inconvénients par John Mc Elveen.
    • Dimanche 25 juin, 14h00, room 342B, OT-KL13
  2. La chirurgie de l’otospongiose n’est pas toujours simple. Un cours pour vous en sortir en cas de situation complexe.
    • Mardi 27 juin, 7h00, room 341, OT-COURSE14
  3. La réapparition d’une surdité de transmission peut survenir à plus ou moins long terme après une chirurgie de l’otospongiose pour des raisons diverses, qui seront expliquées au cours d’un symposium avec des solutions pour y remédier.
    • Lundi 26 juin, 11h00, room 341, OT-SYMPO06
  4. Lorsque l’otospongiose est avancée, quelles solutions proposer selon l’audiométrie et l’aspect sur le scanner des rochers, entre audioprothèse simple, à ancrage osseux, chirurgie et implant cochléaire.
    • Mercredi 28 juin, 11h00, room 352B, OT-RT17

On ne tournera pas en rond concernant les troubles vestibulaires

  1. On commence par la nouvelle version 2017 de la classification internationale pour inaugurer cette spécialité à part entière.
    • Samedi 24 juin 14h, room Maillot, EQ-KL01
  2. Une deuxième séance de consensus international sur le traitement des maladies de Menière pour démêler la démarche thérapeutique et connaître les bonnes pratiques.
    • Dimanche 25 juin, 16h30, Amphithéâtre Bordeaux, EQ-ICON01
  3. Les innovations dans les explorations vestibulaires vues par I. Curthoys.
    • Lundi 26 juin, 9h00, Amphithéâtre Bordeaux, EQ-KL07
  4. Les vertiges compliqués chez des patients poly pathologiques ou avec un tableau frustre, comment s’en sortir ?
    • Mardi 27 juin, 14h00, room 351, OAV-KL05 (français)
  5. Les troubles chroniques de la fonction vestibulaire nécessitent des stratégies pour leur réhabilitation qui seront présentées par D. Basta.
    • Lundi 26 juin, 14h00, room 241, EQ-RT06
  6. Concernant la prise en charge chirurgicale des vertiges invalidants, une session abordera la chirurgie du sac endolymphatique d’un point de vue technique, entre clip, destruction et stent. L’autre session vous offrira un état des lieux sur les implants vestibulaires.
    • Mercredi 27 juin, 9h30, room 243, EQ-CONTRO01
    • Mercredi 28 juin, 14h, room Maillot, EQ-KL02
  7. Le diagnostic de l’hydrops est accessible par l’imagerie avec l’IRM, un débat autour de cet examen comparé aux autres méthodes de diagnostic.
    • Mardi 27 juin, 16h30, Amphithéâtre Havane OAV-SYMPO03
  8. L’hypervestibulie serait une sensibilisation d’origine centrale développée chez les patients atteints de vertiges chroniques. Vous pourrez en apprendre plus grâce une étude sur 613 patients atteints de vertiges chroniques persistants.
    • Dimanche 25 juin, 8h30, room Maillot, EQ-KL12
  9. Les migraines vestibulaires sont une cause fréquente de vertiges. Un symposium où plusieurs spécialistes, de différentes disciplines, vous aideront à mieux diagnostiquer cette pathologie.
    • Dimanche 25 juin, 16h30, room 352A, EQ-SYMPO02
  10. Traitements médicaux et niveaux de preuves. Comment aiguiser son sens critique sur ce sujet ?
    • Dimanche 25 juin, 14h30, room 341, EQ-KL06
  11. Les sens en ORL sont mis à l’honneur dans ce congrès. Lors d’un atelier animé par F. Assaban, vous pourrez tester un logiciel de réalité virtuelle 3-D conçu pour la rééducation vestibulaire.
    • Lundi 26 juin, 9h00 et 15h30 (inscription préalable nécessaire)

Un peu de recherche fondamentale sur l’oreille interne

  1. Comprendre les mécanismes moléculaires de réparation des cellules ciliées de l’oreille interne et les mécanismes de restauration de l’audition.
    • Dimanche 25 juin, 7h45, room 342 A, OT-COURSE04
    • Dimanche 25 juin, 14h30, room 34A, OT-KL19
  2. Les thérapies de l'oreille interne sont en train de connaître des avancées avec les thérapie géniques qui permettent l'application de cellules souches et de cibler les gènes d'intérêt, présenté par H Staecker.
    • Dimanche 25 juin, 8h30, room 342A, OT-KL07
  3. Quels sont les nouveautés du côté des traitements locaux de l’oreille interne et les perspectives futures : une lecture de J. Harris pour approfondir le sujet. Par ailleurs, un symposium vous illustrera une méthode de sélection des patients atteints de surdité brusque pour traiter les patients par injection transtympanique de glucocorticoïdes.
    • Dimanche 25 juin, 14h00, room 352B, OT-KL10
    • Mardi 27 juin, 11h00, room 341, OT-SYMPO05

Remerciements

Le Pr Bruno Frachet et le Dr Didier Bouccara pour leur participation à la réalisation de cet article.

Dr Elisabeth Mamelle, AP-HP, GH Pitié-Salpétriere, Service ORL, Unité d’otologie, Implants Auditifs et Chirurgie de la Base du Crâne, Paris, France