À découvrir dans le numéro de décembre d'Audio infos

Audio infos n°216

Le numéro de décembre d'Audio infos est disponible

Le numéro de décembre d’Audio infos France de décembre est disponible.
 
Suivez ce lien pour consulter le sommaire du numéro 216.

 
"Pour ce dernier numéro de l’année, retour sur la 21eédition de l’Enseignement post-universitaire en audioprothèse ! Audio infos vous propose le compte rendu de cet événement incontournable de la vie audioprothétique française. Et force est de constater qu’il soufflait sur cette édition 2016 un vent de renouveau, un changement de paradigme presque, puisque cette année, l’EPU faisait la part belle à une thématique assez nouvelle dans la profession : « Pratique fondée sur les preuves en audioprothèse : l’approche scientifique peut-elle favoriser l’esprit critique et améliorer nos pratiques au quotidien ? ».
Une édition moins axée sur la pratique qu’à l’accoutumée donc, mais qui aura permis aux congressistes de comprendre ce à quoi correspond une démarche scientifique rigoureuse, exemples et outils à la clé et surtout, ce qu’elle peut leur apporter dans leur exercice professionnel. Une orientation portée par Stéphane Laurent, président du Collège, que ce dernier juge nécessaire aujourd’hui afin d’inscrire l’audioprothèse dans une dynamique de preuve : celle de l’efficacité prothétique évidemment, du savoir-faire aussi, mais aussi et surtout de l’apport médical de la réhabilitation auditive, gage de meilleurs remboursements publics.
Le mois de décembre aura d’ailleurs été particulièrement riche en actualités politiques. En effet, à l’heure où nous mettons sous presse, l’avis tant attendu de l’Autorité de la concurrence sur le secteur de l’audioprothèse vient de tomber et s’intéresse résolument aux problématiques relevant de son unique champ de compétences… Si l’Unsaf y voit une approche consumériste sur fond de privatisation du système de santé, la fin du numerus clausus et surtout la dissociation du suivi après la première année d’adaptation - les deux principales recommandations de l’Autorité - pourraient venir hypothéquer les chances de lever le renoncement aux soins, trop fréquent encore en audioprothèse. Mais, quelques jours auparavant, tombaient aussi et enfin, de vraies mesures émanant du Gouvernement, afin d’améliorer le remboursement par l’Assurance maladie des appareils d’entrée de gamme. Dans ce climat d’extrême fragilité, espérons que les Pouvoirs publics maintiennent l’audioprothèse dans le champ de la santé, et ce, dans l’unique intérêt des patients malentendants.
Toute la rédaction d’Audio infos vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !"

G.Bureau