Santé auditive au programme de la 13e Semaine du Son

Événement

© BS

La 13e édition de La Semaine du Son se déroulera du 18 janvier au 9 février 2016 en France. Le 29 octobre 2015, les organisateurs de cet événement, Christian Hugonnet en tête, ont invité la presse au sein de locaux de France Télévisions, partenaire de l’événement, pour une présentation de cette édition.

Étude Ipsos-La Semaine du Son

En termes de santé auditive, le point d’orgue de cette soirée résidait dans la présentation des résultats de l’enquête Ipsos, réalisée en partenariat avec l’association La Semaine du Son, intitulée « Les jeunes et le monde sonore ».

Cette étude s’intéressait à trois populations différentes : les enfants âgées de 0 à 6 ans (à travers des questions posées à leurs parents), les enfants de 7 à 12 ans, et les adolescents de 13 à 19 ans.

Premier résultat intéressant de cette étude : le manque de sensibilisation des enfants et de leurs parents aux troubles auditifs. Ainsi, 4 parents (des enfants de 0-6 ans) sur 10 n’ont jamais été sensibilisés aux risques auditifs. Et seulement 35 % d’entre eux estiment que leur enfant l’a déjà été. En revanche, 95 % des enfants de 7 à 12 ans et 80 % des 13-19 ans se disent sensibilisés. Chez ces derniers, ce sont les parents qui sont la première source de sensibilisation (87 %), tandis que les professionnels de santé n’ont été cités que par 48 % des adolescents interrogés.

En conséquence, deux tiers des 7-12 ans et 58 % des 13-19 ans ont déjà expérimenté un trouble auditif suite à une exposition à un son ou du bruit de forte intensité. Et dans ce genre de situation,  23 % des 7-12 ans et 43 % des adolescents choisissent de ne rien faire (retrouvez le détail de ces résultats dans le diaporama ci-dessous).

Une partie de l’étude concernait l’écoute au casque, thématique qui était déjà à l’honneur lors de la dernière édition de La Semaine du Son. Ainsi, les 13-19 ans disent écouter la musique avec un casque ou des écouteurs en moyenne deux heures par jour. Les enfants aussi suivent cette pratique : 16 % des 0-6 ans utilisent un casque et 8 % des écouteurs, pour une écoute quotidienne de 31 minutes en moyenne. Plus inquiétant, près d’un enfant sur 10 âgé de 0 à 2 ans s’endort avec un casque ou des écouteurs sur les oreilles. Par ailleurs, un tiers des parents d’enfants de 0 à 6 ans ne vérifient pas que le limiteur d’intensité sonore est activé sur ces écouteurs.

Une semaine du son à cinq thématiques

Mais la santé auditive n’est pas l’unique thématique qui sera abordée lors de cette Semaine du Son. Quatre autres sont au programme : l’environnement sonore, les techniques d’enregistrement et de diffusion sonore, la relation image et son, et l’expression musicale et sonore. Ces cinq thématiques sont celles qui composent la charte de La Semaine du Son. Cette charte sera présentée à l’Unseco, lors d’une soirée exceptionnelle qui se tiendra dans les locaux de l’organisation internationale le 18 janvier, en présence de nombreuses personnalités, telles que les ambassadeurs de France et du Liban à l’Unesco, les parrains de la 13e édition de La Semaine du Son – Shelly Chadha, responsable du programme Prévention de la surdité et de la déficience auditive à l’OMS, et José Van Dam, compositeur et chanteur lyrique – etc. En outre, tous les parrains des éditions précédentes seront présents lors de cette soirée qui se ponctura par un récital de Jose Van Dam, en trio avec le violoncelliste Jean-Louis Rassinfosse et le pianiste Jean-Philippe Collard-Neven, autour de l’œuvre de Carlos Gardel.

BS