Agir pour l’audition remet ses prix « Agir pour l’audition – Agir au quotidien »

distinction

Les lauréats du prix « Agir pour l’audition – Agir au quotidien » - © Axel Perez

L’association Agir pour l’Audition, devenue fondation reconnue d’utilité publique, a remis ses premiers prix « Agir pour l’audition – Agir au quotidien » le 11 mars 2015 dans ses nouveaux locaux qu’elle inaugurait à cette occasion dans le 12e arrondissement, en présence de Françoise Bettencourt Meyers, du docteur Pierre Anhoury, directeur général d'Agir pour l'audition, et du professeur Bruno Frachet, président de l'association.

Pour sa première édition, le prix « Agir pour l’audition – Agir au quotidien » a été attribué à trois lauréats parmi les 33 dossiers retenus. Ainsi :
-          La Société française de réflexion Sensori-Cognitive (Sofresc), dirigée par les docteurs Arach Madjlessi et Didier Bouccara,a obtenu le premier prix pour son Kit de repérage des fragilités sensori-cognitives « Avec » (audition, vision, équilibre, cognition), mis au point pour les professionnels de santé et permettant un diagnostic précoce et une orientation des personnes concernées ;
-          Prima Donna, organisme spécialisé dans l’accompagnement d’artistes et le développement de leurs projets, a été récompensée par le deuxième prix pour l’accompagnement de la pièce de théâtre Journal de ma nouvelle oreille, d’Isabelle Fruchart et Zabou Breitman, qui brise le tabou de l’appareillage ;
-          Enfin, le troisième prix est revenu à la société coopérative et participative Le Messageur, pour ses outils et services qui permettent l’accès à la communication orale des personnes souffrant de déficience auditive et de troubles de l’audition. Par cette remise de prix, le jury souhaite ainsi « souligner l’importance de la transcription directe qui ouvre une voie d’avenir à valoriser ».
Tous les deux ans, le prix « Agir pour l’audition – Agir au quotidien », organisé par le pôle Agir au quotidien de la fondation Agir pour l’audition soutenue par la Fondation Bettencourt Schueller, récompensera une ou plusieurs associations qui ont accompli une œuvre au bénéfice des personnes déficientes auditives.

Le docteur Pierre Anhoury est directeur général d'Agir pour l'Audition - © Axel Perez

Par ailleurs, à travers son pôle Agir pour le futur, Agir pour l’audition soutient la création de l’Institut de l’audition, centre de recherche fondamental. Dès la fin 2017, ce centre dirigé par le Pr Christine Petit au 63, rue de Charenton, dans le 12e arrondissement de Paris, à proximité de l’Institut de la vision, fonctionnera comme un centre d’audiologie avancé sur le modèle d’un centre d’investigation clinique, en partenariat avec les services cliniques.
 

La rédaction