Nouveau service de dépistage auditif en pharmacie

dépistage


Des tablettes mises à dsposition des clients de la pharmacie, leur permettent de faire des dépistages auditifs

La start-up montpelliéraine Sonup poursuit son développement dans le dépistage auditif. Elle propose désormais aux pharmaciens qui utilisent sa solution, des journées de dépistage auditif en officine, animées par des étudiants.

La start-up définit avec le pharmacien partenaire la date idéale pour la journée de dépistage, et fournit les supports de communication nécessaires à la mise en avant de cet évènement (posters, flyers, visuels web). Le jour J, un étudiant en pharmacie se déplace en officine , grâce au partenariat que Sonup a signé avec sept universités de pharmacie. Il se charge d’accueillir les clients (avec ou sans rendez-vous), de leur faire passer le test auditif, et de répondre à leurs questions. En cas de trouble auditif, les patients sont invités à remplir un formulaire, et sont ensuite rappelés sous 48h et accompagnés par un référent Sonup, qui les guide dans les premières étapes de leur parcours de soin. En moyenne, une journée permet le dépistage de 12 à 15 malentendants (sur une trentaine de tests passés).

L'intérêt de ce système est double. D’abord il permet de proposer une journée événement, qui est différenciante et qui ne nécessite pas de mobiliser le personnel de l’officine. Puis elle fait bénéficier des compétences d’un animateur, formé à la solution et qui connaît le monde de l’officine. De plus, plusieurs de ces journées ont déjà permis aux pharmaciens de tisser des liens avec les étudiants mobilisés, ce qui a donné lieu à des recrutements (stage) des étudiants en question.

Lancée en mars 2022 a l’occasion de la journée nationale de l’audition, ce sont aujourd’hui une vingtaine de pharmacies qui ont déjà bénéficié de cette mécanique de journée de dépistage auditif. Douze journées similaires sont déjà prévues avec de nouvelles pharmacies rien que sur le mois de juin. Sonup ambitionne de se rapprocher de l’ensemble des facultés de pharmacie afin de pouvoir proposer ce service a un nombre toujours plus grand de partenaires, et dans toute la France.
 

Lucile Perreau