EVOKE, la nouvelle aide auditive intelligente de Widex

Innovation

Christophe Lebarbier, directeur de Widex France ©G.Bureau

Le 17 mai, Widex présentait aux audioprothésistes d’Île-de-France sa toute nouvelle puce et sa gamme d’aides auditives EVOKE.

Réunis dans l’enceinte à l’atmosphère envoûtante du Musée des Arts forains à Paris, une centaine de professionnels de l’audition ont pu découvrir les spécificités de la nouvelle aide auditive intelligente de la marque danoise.


Le Rite EVOKE Fusion2 et la fonctionnalité SoundSense Learn de l’application EVOKE.

Pour Christophe Lebarbier, directeur de Widex France, l’ambition de la marque est de devenir leader sur le marché Premium et d’être encore plus performant sur les services, soulignant que le SAV obtient désormais 98 % de satisfaction mesurée. Aussi, l’année 2018 est synonyme d’innovations au pluriel, car des lancements s’échelonneront tout au long de l’année : BEYOND Z en mars, PRO LINK en avril, EVOKE en mai et juin, puis de nombreuses autres innovations jusqu'à la présentation en fin d’année d'un tout nouveau concept de « pile à combustible ».

Mais pour revenir à l’innovation du moment, EVOKE la nouvelle famille d’aides auditives Widex fonctionne sur la plate-forme double cœur « E ». Disponible début juin, elle se décline du petit RIC au contour puissant, sans oublier les intras qui seront pour leur part disponibles à la rentrée. EVOKE intègre beaucoup de technologie, et s’appuie entre autres, sur la puissance de calcul des smartphones via le Pure-link 2,4 GHz pour proposer des possibilités d’apprentissage automatique inédites - des algorithmes qui nécessitent beaucoup de puissance. En effet, grâce à une approche progressive, l’application pour smartphones EVOKE collecte les résultats de propositions de réglages sonores sur une approche oui/non soumises à l’utilisateur, ce qui permet de prédire les préférences sonores. Du machine learning, en somme. Mais ce procédé ne vient nullement minimiser ou changer profondément les réglages réalisés par l'audioprothésiste. Ainsi, pour 15-20 comparaisons « utilisateurs », l’algorithme réalise 2 millions de comparaisons automatiques… Et les données des péférences des utilisateurs sont collectées automatiquement, à grande échelle et de manière anonyme, afin de développer des algorithmes toujours plus précis pour les mises à jour du micrologiciel des aides auditives.



Mais ce n’est pas tout et Widex souhaite marquer les esprits avec un nouveau système de transition sonore plus naturel, une nouvelle stratégie de traitement du signal pour un son toujours plus proche de la vie réelle, une meilleure définition de l’environnement sonore, de nouveaux programmes aussi, comme « Social » pour les réunions en petits comités et « Musique », qui s’adapte d’ailleurs aux différents styles musicaux. Widex a par ailleurs retravaillé son système de compression variable avec une fonction lente ou rapide, ceci pour changer rapidement en adoptant le mode le plus adapté aux environnements complexes ou bruyants ou à ceux, plus calmes et nuancés.

À noter que l’application EVOKE permettant le machine learning est disponible pour les terminaux Apple et Android.

Guillaume Bureau