Sivantos et Widex en passe de fusionner ?

Rapprochement

Sivantos et Widex ont annoncé le 16 mai leur volonté de créer une entité commune.

Dans un communiqué de presse publié le 16 mai, le fonds d’investissement EQT, propriétaires de Sivantos et les familles Tøpholm et Westermann, propriétaires de Widex A/S, ont annoncé qu’elles ont convenu de modalités en vue de fusionner les deux sociétés.

Cette fusion stratégique permettrait de créer un leader mondial de l’aide auditive qui pourrait générer des revenus combinés d’environ 1,6 milliard d’euros, employant plus de 10 000 personnes sur 125 marchés à travers le monde. La transaction valorise l’entité combinée potentielle à 7 milliards d’euros. L’ambition annoncée est de « redéfinir le paysage concurrentiel des aides auditives au service des utilisateurs existants et d’améliorer l’offre et l’accès aux millions de malentendants », détaille le communiqué de presse.

C’est une fusion qui vise à accélérer la croissance des entités, à renforcer la pénétration du marché et à accroître l’efficacité pour permettre des investissements supplémentaires en R&D et dans la chaîne d’approvisionnement.

Marcus Brennecke, conseiller en investissement pour le fonds EQT, déclarait : « Sivantos a énormément évolué depuis son intégration à EQT et l’idée est maintenant de changer la donne pour l’avenir de l’audition. La combinaison de ces deux sociétés innovantes va changer l’expérience auditive des personnes malentendantes à travers le monde. Auprès de Widex, nous avons trouvé un partenaire tout aussi solide pour Sivantos, partageant une passion pour l’enrichissement de la qualité de vie des personnes malentendantes. La société combinée représente une opportunité unique pour EQT d’élargir l’horizon d’investissement de Sivantos et de participer à la prochaine phase de transformation de l’industrie de l’aide auditive. Avec près de 170 ans d’expérience combinée, Sivantos et Widex vont prendre la tête du développement de la technologie des aides auditives pour les générations futures. »

Jan Tøpholm, président de Widex, ajoutait pour sa part : « Nous partageons avec Sivantos une vision commune consistant à donner aux personnes un accès illimité au monde sonore en leur fournissant des aides auditives et des services sans pareil. Je suis confiant que nos employés, nos partenaires et nos clients bénéficieront positivement de cette fusion, car cela nous permettra d’accélérer nos efforts pour innover technologiquement, d’améliorer la qualité de fabrication et la satisfaction de notre clientèle. En outre, nous étendrons notre empreinte géographique et offrirons des opportunités de carrière passionnantes à nos employés à travers les pays et les fonctions. La fusion correspond aux valeurs de la famille et aux objectifs à long terme de Widex et c’est pourquoi nous avons décidé d’investir considérablement pour devenir des propriétaires à long terme. »

L’entité regroupée serait détenue par des fonds d’EQT, ainsi que par les familles Tøpholm et Westermann du Danemark.

Les familles Tøpholm et Westermann, fondateurs et propriétaires de Widex, seront les principaux actionnaires individuels de l’entité combinée. Le nouveau siège sera basé à Lynge (Danemark) et à Singapour. Le conseil d’administration et la direction auront une représentation équilibrée des deux sociétés. Les ressources combinées en R&D regrouperaient environ 800 spécialistes des centres situés à Singapour, Erlangen (Allemagne) et Lynge (Danemark) avec plus de 100 millions d’euros de dépenses annuelles en R&D.

Bien évidemment, la transaction est sujette aux approbations réglementaires. Le processus d’approbation commence le 16 mai. Jusqu’à la clôture, la fusion n’aura aucun effet sur les employés, les clients ou les fournisseurs.

Rappelons qu’en 2007, le rapprochement entre Sonova et GN ReSound avait été interdit par la Cour suprême allemande.

Guillaume Bureau (Source : EQT)