Phonak Sword : un pas franchi vers la « connectivité universelle »

Nouveauté

Audéo B-Direct est la nouvelle aide auditive MFA (Made for all) de Phonak. ©EDP/Phonak

C’était un roadshow pas tout à fait comme les autres pour Phonak, puisque le rendez-vous parisien (huitième étape pour la marque suisse) officialisait le lancement en France de la nouvelle puce de traitement du signal baptisée Sword, accompagnée de la nouvelle aide auditive Phonak Audéo B-Direct.

 
Rassemblés dans le Chalet de la Porte Jaune (12e arrondissement), plus de 200 audioprothésistes ont pu découvrir dans la soirée du 19 septembre les dernières avancées technologiques de la marque. Et force est de constater que la Recherche et le Développement est véritablement le nerf de la guerre pour Phonak et plus largement Sonova, qui y consacre 6 à 8 % de son chiffre d’affaires, comme le soulignait en ouverture de l’événement Vincent Lefèvre, directeur général de Sonova France.
Et dans cet élan, c’est le duo connectivité/rechargeable qui répond le plus aux attentes des malentendants aujourd’hui selon le directeur de Sonova. Un train que le fabricant suisse n’a pas manqué de prendre, puisque depuis le lancement de sa solution rechargeable Lithium-ion Belong, Phonak enregistre 40 % de ses ventes sur les écouteurs déportés rechargeables.


Christian Canepa, directeur commercial de Phonak France.- ©GB
 
Aujourd’hui, c’est donc pour répondre au mieux aux attentes des malentendants séduits par ce tandem connectivité/rechargeable, que Phonak présentait la première solution « MFA » ou Made for all, basée sur sa puce de toute dernière génération Sword, la plus petite jamais créée (6,8 mm2). Partant du principe que les séniors n’utilisent pas tous des Smartphones de dernière génération (38 % des plus de 65 ans se servent de téléphone portable "classiques" pour 42 % de Smartphones), et que la part de marché des téléphones Apple en France ne représente que 18 % des Smartphones, Sword est en mesure de communiquer avec tous les types de mobiles. La puce en effet compatible avec les protocoles Bluetooth classiques, Bluetooth Low Energy, Roger (protocole propriétaire Phonak), AirStream pour une connectivité directe à la télévision via un connecteur, et le protocole BVST pour Binaural Voice Stream Technology.


220 audioprothésistes avaient répondu présents à l’invitation de Phonak - ©GB

Et sur cette puce Made for all, téléphones Apple, appareils Android ou encore mobiles disposant du Bluetooth se transforment en outil de connectivité directe avec les nouvelles aides auditives Audéo B-Direct. « L’aide auditive se transforme ainsi en parfait kit mains libres, explique Christian Canepa, directeur commercial de Phonak France. Si la connectivité est totale avec les téléphones et l'apparaige extrêment simple avec la télévision, il existe en revanche certaines restrictions, notamment concernant le streaming audio direct avec certains téléphones. Pour autant, c’est la première fois qu’une aide auditive est aussi ouverte, et notre travail va s’accentuer en ce sens.
Embarquant tous les algorithmes de pointe de la marque, l’aide auditive Audéo B-Direct est équipée d’une pile 13 dans un boitier fin et élégant de la taille d’un RIC… sur pile 312 ! Une prouesse source de satisfaction pour le fabricant. Ce nouveau boitier est également certifié IP 68, « un standard nécessaire pour faciliter la vie des malentendants aujourd’hui », concède Christian Canepa.



Christian Canepa et Vincent Lefevre - ©GB

Ce roadshow était par ailleurs l’occasion de présenter une nouvelle fonctionnalité : le calibrage biométrique des intras Virto B, pour « une individualisation optimale du produit ». Ce procédé a été développé afin d’affiner le plus possible le scan de l’empreinte du conduit auditif avec la compilation de 1 600 points de mesure qui permettent d’optimiser le placement de l’électronique et la conception de l’intra et tout particulièrement son emplacement au niveau de la conque. Phonak annonce par ce procédé un gain de + 2 dB en termes de directionnalité en mode Ultra Zoom.


Au cours de ce roadshow, Phonak a dévoilé le visage de sa nouvelle égérie : Sophie Vouzelaud, première dauphine à l’élection Miss France 2007. - ©Phonak

GB