Pas de baisse du prix limite de vente des aides auditives avant juillet

politique - 100% santé


Olivier Véran, Ministre de la santé, lors de sa présentation du bilan du 100% santé, le 1 octobre 2021

Lors du comité de suivi de ce mardi 25 janvier 2022, le Ministre de la santé Olivier Véran a décidé que le prix limite de vente imposé pour les aides auditives de classe 1, ne serait pas abaissé à 900 euros, bien que l'accord du 100% santé le prévoyait. En tout cas, pas avant juillet 2022.

Lors d'une conférence de presse téléphonique, le Ministre de la santé a communiqué ce matin, à la sortie du comité de suivi de la réforme du 100% Santé qui a eu lieu aujourd'hui mardi 25 janvier 2022. Ce comité, qui se réunit régulièrement, vise à suivre les évolutions de la réforme du remboursement des soins. Celui d'aujourd'hui réunissait tous les acteurs de l'audioprothèse, mais également du dentaire et de l'optique.
Concernant la réforme en audiologie, alors que le récent rapport publié par l'IGAS recommandait d'abaisser le prix de vente limite des aides auditives du panier 100% santé à 900 euros, contre 950 euros aujourd'hui, le ministre a décidé que "à la vue du caractère spécifique de 2020 et du rattrapage possible des soins en 2021, je souhaite que les premiers mois de 2022 restent une phase d'observation".
En effet, lors de la signature de l'accord du 100% santé en 2018, il avait été décidé que si la réforme remportait un succès au-delà de ce qui était attendu en audiologie, que si plus de 935 000 appareils étaient vendus en 2021, le prix de vente limite des appareils du panier du 100% santé diminuerait encore de 50 euros pour passer à 900 euros.
Ce prix de vente limite est l'une des principales mesures négociées lors de l'élaboration de la réforme. Contre une promesse de remboursement, les audioprothésistes s'étaient alors engagés à limiter à 950 euros le prix de vente d'une catégorie d'apareils, la classe 1, qui seraient remboursés intégralement (contre un prix moyen de 1 500 euros avant la réforme). Les pouvoirs publics avaient alors demandé à ce que si les ventes représentaient un gros volume, ce prix de vente limite diminuerait encore jusqu'à 900 euros. Or, le niveau des ventes a été atteint en 2021, et le Ministre a rappelé que contractuellement, ce prix de vente limite devrait alors automatiquement baisser.

Olivier Véran prévoit malgré tout de réévaluer ce prix de vente limite au 1er juillet 2022, après avoir pris le mois de janvier et de février 2022 pour observer les ventes, puis laisser s'écouler deux mois pour consolidation. L'évaluation devrait alors avoir lieu en avril, où il entamera les négociations. Ainsi, une modification du prix de vente ne serait pas prévue avant le 1er juillet 2022.
Le Ministre a indiqué que la modification des spécifications et options obligatoires pour ces appareils de classe 1 sera réétudié à cette occasion. Les aides auditives intégralement remboursées devaient alors monter en gamme, avec par exemple du rechargeable.

Corinne Couté