Médicament de l'audition de Sensorion : des tests d'efficacité non concluants

Thérapie Génique



Le 17 janvier 2021, Sensorion a annoncé que les résultats de l'étude AUDIBLE-S de phase 2 du SENS-401 (dont le principe actif est l’arazasetron) sur 115 patients pour le traitement de la perte auditive neurosensorielle soudaine, n’avait pas atteint son critère principal d’évaluation.

La société de biotechnologique montpelliéraine Sensorion, spécialisée dans les recherches thérapeutiques de l'audition, a expliqué que son médicament le « SENS-401 est sûr et bien toléré, toutefois il n'a pas atteint le critère principal d'évaluation de 15 dB, une amélioration considérée significative de l'audiométrie tonale pure (dB) dans l'oreille affectée par rapport au déficit initial en comparaison avec le placebo à la fin de la période de traitement de quatre semaines ». Ce projet de médicament de l'audition, le plus avancé de l'entreprise, comprenait notamment des volontaires issus du personnel militaire exposés à des bruits impulsionnels dans le cadre de leurs activités professionnelles et souffrant de perte d'audition.
« Nous sommes évidemment déçus que l’essai de Phase 2 AUDIBLE-S du SENS-401 n’ait pas atteint le critère principal d’évaluation de l’étude. Nous sommes toutefois impatients d’examiner les critères d’évaluation secondaires de l’essai, dès lors qu’ils seront disponibles à la mi-mars », a commenté Nawal Ouzren, Directrice Générale de Sensorion. En effet, une sous-analyse des participants souffrant d'une perte auditive particulièrement sévère a révélé une meilleure réponse par rapport au placebo pour les deux doses. Ce sous-groupe représentait 30% de la population totale de l’étude. Ces résultats semblent confirmer les données obtenues dans un modèle préclinique de perte auditive grave due au bruit. Ces critères d’évaluation secondaires seront publiés à la mi-mars, et l'entreprise fera alors le point sur concernant le développement du SENS-401 pour la perte auditive neurosensorielle soudaine. « Les données d’activité de SENS-401 qui s’améliorent de façon continue du jour 7 au jour 28 sont encourageantes. Nous examinerons les données complètes dès que possible et analyserons en particulier les données de l’audiométrie tonale pure (dB) au jour 84 et les autres critères d’évaluation secondaires de l’essai, afin de déterminer la meilleure marche à suivre du développement de SENS-401 », a indiqué Géraldine Honnet, la directrice médicale de Sensorion.

Lucile Perreau