L’enseigne Sonance réunit ses audioprothésistes, dresse le bilan et établit sa stratégie 2022

Enseigne



C’est à Paris, au Mama Shelter, mi-novembre, qu’Hervé Bouberka, Anne-Sophie et Laurent Buri, cofondateurs et cogérants de Sonance Audition ont réuni les soixante-quinze audioprothésistes indépendants de leur enseigne.

Ce rendez-vous annuel, suspendu en 2020 par la crise sanitaire, a permis aux audioprothésistes de se rencontrer, de se retrouver, d’échanger, de se former, de dresser le bilan de l’année 2021, de découvrir les perspectives de 2022, ainsi que d’accueillir les trente nouveaux adhérents du réseau. De nombreux experts du secteur de l’audition ont répondu présent à l’invitation, afin d’accompagner le réseau, et de venir présenter leurs savoir-faire, les nouveaux outils et autres innovations performantes. « Le positionnement premium de notre enseigne indépendante, favorise les échanges de bonnes pratiques, l’anticipation des enjeux de demain et la formation. Les membres du réseau ont pu ainsi bénéficier de huit interventions stratégiques, leur permettant de dessiner le futur avec un bel optimisme et un grand professionnalisme. Nous sommes très heureux d’annoncer que nous allons bientôt célébrer l’ouverture de notre 150e centre d’autant plus que cela s’inscrit dans une belle perspective d’évolution puisque nous savons déjà que vingt nouveaux centres ouvriront en 2022 », a déclaré Laurent Buri.

Au programme de ces deux jours de séminaire :

  • • Richard Darmon, Président du SYNEA a exposé la synthèse du reste à charge 0, ainsi que ses perspectives du point de vue du Syndicat.
  • • Yves Lasry et Thibaut Martin, SHOEBOX, ont présenté leur solution de tests auditifs en ligne & de téléaudiologie.
  • • Olivier Cohen cofondateur de la société ROAR, consultant externe de l’enseigne en digital, a insisté sur l’importance du marketing digital. Il a aussi dressé le bilan d’accompagnement de quelques centres « pilotes » en la matière, afin d’affiner la stratégie digitale de Sonance Audition pour les années à venir.
  • • Amélia Cappel et Aude du Rusquec, de la société WIZVILLE ont présenté leur solution d’avis client afin de miser sur la recommandation pour promouvoir le professionnalisme du réseau.
  • • Benjamin Boat, dirigeant de la société MISSION W, est venu présenter les futures formations « techniques de vente et traitement des objections patients » qui seront proposées en début d’année au réseau.
  • • Marine Montero fondatrice d’AUDIOFORMEA ancienne audioprothésiste, s’est concentrée sur le DPC, une obligation de formation pour les professionnels de santé. Le Développement Professionnel Continu (DPC) est un dispositif de formation réglementé pour tous les professionnels de santé, salariés ou libéraux, du pays. Il est obligatoire pendant toute la carrière professionnelle.
  • • Lorène Bruant, Guillaume Tirard, Santiago Bordils, Charlie Allignan, Killian Sadrin et Patrick Gloux – de l’agence de design SLUMBERLAND - ont rappelé l’histoire de l’enseigne, son ADN, ses valeurs, son positionnement, et l’importance de son image, définitivement encrée dans son territoire de marque. Tous ces éléments de communication apportent de la cohérence et fédèrent l’ensemble des audioprothésistes du groupement.

 

Lucile Perreau