Le chiffre d'affaire de WSA progresse de 18%

chiffres


Le siège de WS Audiology. 

WS Audiology a généré une forte croissance des revenus au cours de l'exercice 2020/21, se terminant le 30 septembre 2021 et ayant commencé 12 mois plus tôt. Sur cette période, WSA a augmenté son chiffre d'affaires de 18% et a franchi la barre des deux milliards d'euro de revenus. Le fabricant a simultanément délivré un EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement) normalisé de 464 millions d'euros, soit une augmentation de 40% par rapport à l'année précédente.

« Ce résultat est conforme à nos attentes pour l'année», a indiqué l’entreprise dans son rapport annuel. De solides performances ont été enregistrées en Europe, en Chine et aux États-Unis, grâce aux innovations avec un certain nombre de lancements tout au long de l'année, notamment la nouvelle plateforme Signia AX, Signia Active Pro, Widex Moment BTE RD et Widex Moment CIC micro.
« Notre concentration constante sur l'innovation a permis de maintenir notre élan, et les enseignements tirés de la première vague de Covid-19 ont assuré une grande résilience opérationnelle et une grande agilité dans l'organisation », écrit le français Eric Bernard, PDG de WS Audiology, dans le rapport.
WSA a enregistré une croissance organique de 22% dans le secteur de la vente en gros et de 21% dans les canaux destinés aux consommateurs (vente au détail, en ligne et soins gérés). Le groupe a également acquis la société israélienne d'équipements de diagnostic Koalys (solutions de télé-audiologie et de diagnostic) ainsi que le détaillant Auralcare (oeuvrant sous la marque My Hearing Centers) possédant 110 points de vente aux États-Unis. De plus, après la fin de l'année financière, WSA a également acquis le premier détaillant chinois d'appareils auditifs en ligne, LongKang.
Concernant ses perspectives pour 2021/22, WSA prévoit une bonne croissance organique des revenus, plus une croissance supplémentaire de 2 % provenant des acquisitions. L'EBITDA normalisé devrait dépasser 500 millions d'euros.

Lucile Perreau