La FNEA tire à son tour la sonnette d’alarme face aux pratiques publicitaires abusives de certaines enseignes

réglementation



Après le Syndicat Des Audioprothésistes (SDA), c’est au tour de la Fédération Nationale des Etudiants en Audioprothèse (FNEA) de s’insurger contre « les pratiques commerciales irresponsables et immorales allant à l’encontre du métier » pratiquées par certaines enseignes. Les deux organisations demandent l’arrêt immédiat et total de ces dérives.

« Il faut absolument interrompre les campagnes publicitaires en cours, notamment la deuxième paire ou les lunettes offertes pour l’acquisition d’aides auditives remboursées par l’Assurance Maladie et les complémentaires ; ou encore les offres exceptionnelles avec des aides auditives au rabais dans le but de pousser à l’achat (Black Friday) », indique la FNEA. « Il est de notre rôle en tant que professionnel de santé de préserver l’intégrité totale de notre profession et sa bonne observance, en proposant des solutions adaptées et éthiques à nos patients. »
Le SDA et la FNEA appellent ainsi le Ministère de la Santé et des Solidarités, à encadrer d’urgence la publicité commerciale pour les aides auditives. « Nous rappelons que les dispositifs médicaux ne peuvent être vendus sans prescription et sont déterminés par leur efficacité, leurs risques et leurs performances. Ils ne doivent donc en aucun cas être vendus comme des objets de consommation à la sauvette. »

Lucile Perreau