Un guide pour faire sauter les « verrous » de l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes en milieu professionnel

INCLUSION



Après la publication en octobre 2020, d’un premier guide pédagogique intitulé « L’essentiel pour connaître et comprendre les surdités » la Fondation Pour l’Audition a décidé d’approfondir la question de l’inclusion en entreprise des personnes sourdes ou malentendantes. La fondation a ainsi souhaité réaliser une étude qualitative afin d’apporter des solutions concrètes pour faire de l’inclusion en milieu professionnel une réalité et un atout au service des salariés et de l’entreprise. Trente-deux entretiens individuels ont été menés par le cabinet ELABE auprès d’actifs sourds ou malentendants, leurs collègues, managers, ou directeurs des ressources humaines, et des experts de la surdité en entreprise (médecins du travail, prestataires spécialisés, associations, structures d’accompagnement…).

Cette étude souligne que l’inclusion n’est pas qu’un sujet d’application de la loi mais un enjeu de gouvernance des entreprises et de méthode. L’inclusion dépend avant tout de la volonté de l’entreprise et de sa capacité à s’organiser pour informer, former et coordonner tous les acteurs de l’entreprise, à tous les niveaux. Cette étude a permis de connaître les parcours des personnes sourdes ou malentendantes en entreprise, d’identifier les étapes clés de l’inclusion, les solutions et les bonnes pratiques pour répondre aux difficultés constatées dans les trajectoires professionnelles. La fondation a décidé de mettre à disposition un deuxième guide pédagogique intitulé « L’essentiel pour se connaître, se comprendre et travailler ensemble » qui propose des solutions concrètes qui contribuent à faire sauter les « verrous » freinant ou empêchant l’inclusion des personnes sourdes ou malentendantes en milieu professionnel.
 
Quatre moments sont décisifs, et trop souvent jalonnés de difficultés à surmonter, du côté des actifs sourds ou malentendants comme des employeurs :
- Le processus de recrutement est souvent entaché de pratiques discriminatoires à l’encontre du candidat.
- L’entretien de recrutement soulève inévitablement la question de la manière d’aborder la surdité sur le CV du candidat ou lors de son entretien avec son futur employeur.
- L’intégration et l’accueil dans l’entreprise dépendent très largement de la sensibilisation et de la préparation du manager et des collègues à l’arrivée d’une personne sourde ou malentendante dans l’équipe.
- Enfin, l’évolution professionnelle apparaît souvent limitée, entre plafond de verre, malentendus, ignorance des besoins et inadaptation des postes de travail.
 
Pour répondre aux enjeux de sensibilisation, d’information, de formation et d’adaptation qui se posent, à la fois pour l’entreprise et pour les actifs sourds ou malentendants, ce guide :
- Identifie des bonnes pratiques à chacune de ces étapes clés et dans les interactions au quotidien.
- Décrypte les mots des surdités, pour en parler et mieux se parler entre actifs sourds ou malentendants et entendants.
- Liste les organismes et structures pour accompagner l’insertion professionnelle, trouver facilement des solutions d’accessibilité et d’aménagement de poste.
Cet outil pratique de 20 pages (disponible sur le site www.fondationpourlaudition.org) est destiné aux acteurs de l’entreprise amenés à recruter, accompagner ou collaborer avec des personnes sourdes ou malentendantes et aux personnes sourdes ou malentendantes elles-mêmes.
 

Lucile Perreau