Ouverture ce vendredi du 127ème Congrès de la SFORL au Palais des Congrès de Paris

CONgrès SFORL


Une salle comble dès les premières interventions

C’est aujourd’hui, avec la très attendue Journée de l’Audition, que s’est ouvert le 127ème Congrès de la SFORL (Société française d’ORL et de chirurgie de la face et du cou), en présentiel et en virtuel, au Palais des Congrès de Paris comme en ligne sur Sforl.org.

Et les participants étaient au rendez-vous, tous dûment porteurs de leur pass sanitaire. Il faut dire que cela faisait plaisir de retrouver la vie « en vrai » après tant de mois de virtuel. La file d’attente pour récupérer les badges était très longue et l’amphithéâtre affichait salle comble dès les premières interventions.

Capitalisant sur l’expérience de son congrès entièrement en distanciel, la SFORL a pensé à ceux qui ne pouvaient pas se déplacer avec des sessions diffusées en direct, voire enregistrées et pouvant être visionnées en replay.

Pour cette première journée de l’Audition, tout était fait pour que chacun se concentre sur le programme des conférences et des ateliers. Ce n’est qu’à partir de samedi que les stands des exposants seront accessibles. En attendant, les congressistes, qu’ils participent à l’intégralité de l’événement ou juste à cette journée spécifique, louvoyaient entre les ouvriers chargés du montage des stands.

Il y avait énormément à apprendre entre les différentes interventions qui se succédaient très rapidement avec une ponctualité presque parfaite toute la matinée : orthophonie, audiométrie vocale dans le bruit, dépistage néonatal, bilan d’implant auditif, choc acoustique, appareillage précoce de la presbyacousie, mais aussi des communications internationales et une table ronde pluridisciplinaire sur le thème « Bien entendre pour mieux vieillir », organisée sous l’égide du Syndicat National des Audioprothésistes (SDA). Celle-ci a permis de rassembler des professionnels de santé unis autour de l’audition en général et de celle de la personne âgée en particulier : ORL, audioprothésistes, médecins généralistes, gériatres… Ateliers, conférences et table ronde ont complété la journée sur des thèmes divers de la pratique de l’audiologie pédiatrique aux urgences, des innovations des industriels, du parcours patient, de l’audiologie de demain, l’efficacité d’un appareillage auditif ou le suivi clinique et audiologique d’un implant cochléaire …

Le congrès se poursuit ce samedi et ce dimanche avec de nombreuses prises de parole et ateliers et une exposition d’une cinquantaine de partenaires. Un salon presque comme avant dans lequel chacun retrouve le plaisir de la découverte, de la formation, du partage et surtout des retrouvailles avec collègues, partenaires et amis.

 

Nathalie Bloch-Sitbon