Sondage SDA : les audioprothésistes friands de pratique et d'échanges professionnels

pratique professionnelle



Afin d’apporter toujours plus d’innovations et de pertinence au Congrès des audioprothésistes, qui se déroulera les 18 et 19 mars 2022, le Syndicat des audioprothésistes a effectué en juin un sondage auquel ont répondu 277 professionnels. Les réponses proviennent de toutes les catégories d’audioprothésistes, de toutes les classes d’âge et de tous les statuts.

Les résultats sont sans appel, la grande majorité des répondants (50% ou plus) indiquent se rendre toujours ou souvent, au congrès des audioprothésistes ainsi qu’aux EPU du CNA. Viennent ensuite les réunions nationales des enseignes, les « roadshow », les réunions locales entre acteurs de santé, les assises de Nice et les réunions nationales organisées par un fournisseur, avec une fréquentation moyenne allant de 20 à 35%.


Les attentes des participants
Pour la quasi-totalité des audioprothésistes ayant répondu, le principal intérêt est de rencontrer les fournisseurs afin de découvrir les appareils auditifs (environ 85%), puis, en deuxième position, rencontrer des confrères et d’échanger sur les pratiques pour les améliorer (75%). La formation au contact d’experts semble prendre la troisième marche du podium (avec 65% des réponses).

Concernant les sujets paraissant importants (audiologie en pratique, acouphènes et hyperacousie, appareillage gériatrique, aspects juridiques…), ils sont tous jugés « très intéressants » pour les audioprothésistes hormis les implants et les aspects commerciaux du métier (les deux sont décrits comme non ou peu intéressant par 25% des répondants).


Les déplacements professionnels
Les audioprothésistes répondants sont, en majorité, prêts à faire en moyenne deux à trois, voire quatre déplacements professionnels par an. Ils montrent une nette préférence pour des réunions professionnelles de deux jours (75%), ayant lieu le vendredi et le samedi à Paris (90%).

Les résultats montrent également l’attrait des répondants pour des conférences plus questions ainsi que pour des ateliers.


Lucile Perreau