La primo-prescription par les généralistes prolongée jusqu’au 1er janvier 2022

prescription



Sans grande surprise, le Syndicat des audioprothésistes et la Direction de la sécurité sociale ont indiqué que l’obligation de formation en otologie médicale pour les médecins généralistes afin de prescrire un appareillage auditif, a de nouveau été repoussée au 1er janvier 2022.

Initialement prévue pour le 1er janvier 2020, l’obligation d’une formation en otologie pour les généralistes avait été repoussée au 31 mars 2021, cela dû à l’épidémie de covid-19. Rebelote, cette dérogation permettant aux médecins généralistes de prescrire des aides auditives pour les adultes et les enfants de plus de 6 ans devrait être prolongée jusqu’au 1er janvier 2022. Passée cette date, seuls les ORL et les généralistes ayant suivi la formation « parcours de développement professionnel continu en otologie médicale », seront autorisés à prescrire des appareils auditifs. « Du fait des retards de mise en place du parcours de développement « Otologie médicale », plusieurs reports de cette obligation avaient été prévus, permettant aux généralistes de conserver la primo-prescription des aides auditives jusqu’au 31 mars 2021. Un nouveau report vient d’être décidé, permettant aux généralistes de continuer à primo-prescrire jusqu’au 31 décembre 2021 », précise Luis Godinho, président du SDA.
L'instruction interministerielle est d'ores et déjà consultable. 
 

Lucile Perreau