Une pétition afin de garantir un remboursement minimal équivalent pour la classe 2

mobilisation


Par cette pétition, les signataires demandent tout simplement aux assurances santé de respecter leurs engagements, de ne pas entraver la loi du « 100 % santé ».

Avec la mise en place du 100% santé le 1er janvier 2021, les Français peuvent désormais avoir accès à des solutions auditives avec un « reste à charge zéro » sur les appareils auditifs de classe 1. Cependant, le remboursement des aides auditives de classe 2 a de son côté diminué, ce qui a déclenché un appel à la mobilisation de la part des professionnels, notamment du Syndicat des Audioprothésistes.

« Si cette réforme historique est une avancée majeure en matière de soin auditif et permet aux personnes malentendantes de pouvoir enfin bénéficier d’un appareil auditif et ainsi de mieux vivre (éviter l’isolement social, la perte d’emploi, a perte d’autonomie pour les plus âgés, diminution du déclin cognitif…), force est de constater que certaine mutuelle ont délibérément fait le choix de baisser de manière significative le niveau de remboursement des appareils de classe 2, aux caractéristiques techniques plus avancées. Cette technologie plus évoluée n’est pourtant pas un luxe et devient même nécessaire si le malentendant possède certaines pathologies (perte auditive ancienne ou complexe, acouphène gênant…) », précise la pétition créée par Morgan Potier, audioprothésiste spécialisé dans l'appareillage auditif de l'adulte et de l'enfant, dans les acouphènes ou l'hyperacousie. « En agissant ainsi, et bien que la cotisation à cette mutuelle reste la même pour l'adhérent, les organismes complémentaires en ne remboursant pas le même montant, font donc augmenter de manière importante le reste à charge du malentendant qui se voit alors contraint dans le libre choix de son équipement, notamment pour les plus modestes. »
Par cette pétition, les signataires demandent tout simplement aux assurances santé de respecter leurs engagements, de ne pas entraver la loi du « 100 % santé » en préservant le libre choix des patients et en garantissant un remboursement minimal équivalent, quel que soit la classe d’appareil auditif choisi par le malentendant.
Il est possible de consulter et de signer la pétition sur la plateforme de pétition mise en place par l’état. Seuls les prénoms et noms des auteurs de pétition sont rendus publics. 
 

Lucile perreau