1ère levée de fonds pour « Les Audioprothésistes Mobiles »

développement


L’objectif des deux fondateurs est d’offrir un accès à l’audiologie et à l’appareillage, aux personnes malentendantes et ne pouvant se déplacer de leur domicile.

Les Audioprothésistes Mobiles annoncent avoir conclu leur 1ère levée de fonds. Cette somme récoltée, servira à mettre au point des programmes de recherche et de développement afin de créer des outils innovants, numériques ou matériels, pour son service de soins « audioprothétiques » à domicile pour les personnes malentendantes en perte d'autonomie.

La société « Les Audioprothésistes Mobiles » a été créée en décembre 2017 par deux audioprothésistes, Gauthier Luc et Romain Verdier. Tout a démarré par la création d’un réseau d’audioprothésistes partenaires se déplaçant eux-mêmes sur les lieux de vie des patients dépendants. L’entreprise, qui met en relation les patients dépendants avec ces professionnels, continue de développer ce réseau, qui compte aujourd’hui 250 centres d’audition sur tout le territoire français. L’objectif des deux fondateurs est d’offrir un accès à l’audiologie et à l’appareillage, aux personnes malentendantes et ne pouvant se déplacer de leur domicile. En France, au moins 800 000 personnes sont malentendantes et en situation de dépendance dont 250 000 ayant une perte d’audition moyenne à sévère.
Gauthier Luc, directeur général des Audioprothésistes Mobiles, explique « les difficultés techniques et organisationnelles des prises en charge de nos patients malentendants dépendants à leur domicile et les enjeux démographiques d’aujourd’hui et de demain nous ont guidés progressivement vers la nécessité d’innover », explique Gauthier Luc, le directeur général des Audioprothésistes Mobiles. Ces fonds permettraient ainsi à la société de lancer des programmes de recherche et de développement pour créer les outils nécessaires dans l'accompagnement et la prise en charge de leurs patients sur leur lieu de vie. Ces financements doivent aussi permettre à la société de continuer le déploiement de ses propres services de soins à domicile en complément du réseau. Des équipes sont déjà présentes sur plusieurs départements du grand ouest et se déploieront progressivement sur tout le territoire national.
 

Lucile Perreau