La surdité chez les jeunes enfants pourrait affecter la communication non verbale

étude


Les résultats, publiés dans la revue Pediatrics, suggèrent que l'accès aux sons est important, non seulement pour l'apprentissage du langage parlé par imitation, mais aussi pour l'utilisation non linguistique des sons sur lesquels les parents entendants s'appuient intuitivement pour réguler le va-et-vient des premières interactions. 

Des psychologues de l'université de Sheffield au Royaume-Uni, ont découvert que la surdité chez les enfants en bas âge affecte le développement des compétences de communication verbale et non verbale.

Un ensemble de compétences pragmatiques importantes apparaissent dès la petite enfance et ouvrent la voie à l'apprentissage ultérieur des langues. Une équipe de chercheurs a découvert que les enfants sourds nés dans des familles d'entendants, ont tendance à moins adopter des comportements communicatifs qui prédisent le développement du langage. Pour cela, ils ont étudié l'utilisation par les nourrissons de cinq types de communication infantile connus pour prédire positivement le développement du langage : montrer des gestes, donner des gestes, pointer de l'index, vocalisation communicative et utilisation de mots.
Les résultats, publiés dans la revue Pediatrics, suggèrent que l'accès aux sons est important, non seulement pour l'apprentissage du langage parlé par imitation, mais aussi pour l'utilisation non linguistique des sons sur lesquels les parents entendants s'appuient intuitivement pour réguler le va-et-vient des premières interactions (par exemple : les utilisations non linguistiques du son que les gens utilisent dans les échanges quotidiens).
« En moyenne, les bébés sourds produisent cinq comportements communicatifs de moins en 25 minutes de jeu que leurs pairs (bébés normo-entendants). Bien que cela ne semble pas être une grande différence, chaque acte de communication est une chance d'apprendre quelque chose de plus, et ces chances s'additionnent au fil des semaines et des mois de développement de l'enfant. Il est donc important de trouver des moyens de soutenir l'interaction. Heureusement, que les bébés apprennent à parler ou à signer, ou les deux, il y a beaucoup de choses qui peuvent aider », explique le Dr Danielle Matthews, de l'université de Sheffield
 
Pour soutenir les soignants, le personnel des crèches et les travailleurs sociaux et de santé, les chercheurs ont créé des vidéos en ligne gratuites (uniquement en anglais) qui offrent des informations, des conseils et des astuces étayés par des recherches de pointe pour aider à soutenir le développement de la communication à la maison. Les vidéos ont été créées en collaboration avec la National Deaf Children's Society et la City University de Londres, et en consultation avec des professeurs de sourds, des orthophonistes spécialisés et d'autres chercheurs et professionnels qui travaillent avec des familles ayant un enfant sourd.
 

Lucile Perreau