2e trimestre catastrophique pour les marchés britannique et irlandais

Chiffres


La réduction des ventes d'appareils auditifs est de 85 % au Royaume-Uni du premier au deuxième trimestre et de 70 % en Irlande.

L'association des fabricants d'appareils auditifs britanniques et irlandais (BIHIMA) a publié les résultats du deuxième trimestre de ses membres (les ventes privées et celles de la National Health Service (NHS)) pour cette année marquée par les coronavirus. La fermeture d'entreprises dans le cadre des stratégies de verrouillage adoptées par le gouvernement pour faire face à la pandémie a entraîné une réduction de 85 % des ventes d'appareils auditifs au Royaume-Uni du premier au deuxième trimestre et une chute de 70 % des volumes en Irlande pour la même période.

« Il n'est pas surprenant que les chiffres britanniques aient été considérablement réduits par rapport à la même période l'année dernière, avec moins de 60 000 unités vendues contre plus de 400 000 au deuxième trimestre 2019 », a indiqué la BIHIMA.
Alors que le marché de la NHS a connu une chute vertigineuse de 84,2 % par rapport à la même période en 2019, la réduction de l'activité dans le secteur privé (non NHS) a été encore plus catastrophique, à 91,8 %, par rapport au deuxième trimestre 2019.
« Notre industrie a réagi admirablement à la pandémie, en équilibrant soigneusement la nécessité de fournir des services et la sécurité des patients, mais la réduction de l'activité due au verrouillage et au maintien des restrictions a eu un impact significatif sur nos chiffres. Nous traversons une période difficile, mais nous espérons voir une augmentation au troisième trimestre avec la reprise des services et nous espérons que nos chiffres reviendront à la normale aussi vite que possible », a déclaré Paul Surridge, le président de la BIHIMA
De nouvelles restrictions, qui pourraient conduire à de nouvelles mesures de verrouillage, ont été annoncées par le gouvernement le jour où la BIHIMA a publié ces chiffres pour le deuxième.

Lucile Perreau