Starkey fait le plein de nouveautés

Innovations


Ce nouveau BTE Rechargeable serait le plus petit et plus puissant du marché.

Quelques semaines après la présentation et la sortie de Livio Edge AI, Starkey annonce de nouvelles évolutions de sa plateforme ainsi que la mise sur le marché de son BTE rechargeable, présenté comme le plus petit et le plus puissant du marché.

Dès aujourd’hui, le 1er septembre 2020, le nouveau BTE R de Starkey fait son apparition sur le marché de l’audioprothèse. Après les Intra-auriculaires rechargeables et connectés présentés en juin, ce modèle contour d’oreilles vient ainsi offrir une gamme complète dans la famille des rechargeables.  
 
De plus, Starkey met également à disposition des audioprothésistes, une nouvelle version de son système d’algorithmes de gestion du bruit Hearing Reality Pro. Désormais, il maximise son efficacité avec IntelliVoice, une fonction d’amélioration de la compréhension de la parole dans le bruit qui exploite la puissance de calcul supplémentaire des smartphones, basé sur le concept des réseaux de neurones profonds (DNN).
 
De son côté, la technologie Tinnitus Multiflex Pro bénéficie d’une refonte complète qui ouvre de nouvelles perspectives en matière de gestion des acouphènes, grâce à un protocole de détection fiable et rapide et des réglages personnalisés encore plus précis. Les audioprothésistes pourront aussi démarrer l’adaptation en intégrant la mesure In vivo avec la fonction REM Target Match. Session Live permettra une mise à jour à distance et synchrone de la programmation Hearing Care Anywhere.
 
Le fabricant amène également une nouvelle fonction dans l’appli Thrive : Find my phone, qui localise le téléphone grâce aux aides auditives.
 
Afin de bénéficier de la mise à jour du firmware pour faire profiter pleinement les utilisateurs des fonctionnalités liées à l’évolution de la plateforme, cette nouvelle version sera nécessaire pour lire les intra-auriculaires rechargeables le 1er septembre et à partir du 10 septembre tous les produits Livio Edge AI, Livio AI et Livio.

Lucile Perreau