Nouveau téléservice d’Ameli pour vérifier les remboursements des patients

Assurance maladie


Un nouveau service d'Ameli permet aux audioprothésistes de connaitre la dernière date de prise en charge de ses audioprothèses, pour respecter le délai de 4 ans entre deux prises en charge par l'Assurance maladie. 

L’Assurance maladie a mis en place le 15 juillet 2020, un nouveau téléservice accessible par Ameli Pro, destiné à visualiser l’historique des remboursements des équipements auditifs et optiques de leurs patients, dans le but de respecter les quatre ans de délai entre deux prises en charge des audioprothèses.

« Il s’agit d’une demande des audioprothésistes, dans le cadre de l’imposition du délai des 4 ans pour le renouvellement des aides auditives », explique Philippe Metzger, audioprothésiste Audition Conseil à Paris. « En effet, si le patient a fait faire son appareil dans notre boutique dans les 4 dernières années, nous avons une visibilité. En revanche, s’il a changé de complémentaire ou que cette dernière ne vérifie pas, il nous est impossible de contrôler ce que nous dit la personne, qui peut s’être trompée volontairement ou non. Nous avons donc demandé à la CPAM de nous créer un outil capable de vérifier tout ce qui a été fait dans ce délai de 4 ans. »
 
Pour y accéder, les audioprothésistes doivent se connecter au portail Ameli Pro avec leur login / mot de passe. L’accès au service s’effectue via l’onglet « Activités ». Il faut ensuite identifier le patient en saisissant son NIR ou en lisant sa carte vitale, puis attester par un clic avoir recueilli son consentement (oral) pour accéder à ses informations de remboursement concernant les aides auditives.
« Une fois toutes ces informations rentrées, nous pouvons consulter la caisse d’assurance maladie du patient, la mise à jour de ses droits, s’il bénéficie du 100% Santé, du CSS, de l’AME… », précise Philippe Metzger. « Tous les actes en rapport avec l’audition sont désormais répertoriés. »
 
De son côté, le SDA (Syndicat des Audioprothésistes, ex-Unsaf) a effectué quelques tests et semble indiquer que le service n'est opérationnel que pour les assurés du régime général et pour les consommations faites sous ce régime. Par exemple pour les assurés auparavant au RSI et qui ont intégré le régime général début 2020, cela ne fonctionne pas pour l’instant.
 

Lucile Perreau