Le golfeur professionnel Jean-François Remesy devient le nouvel ambassadeur d’Oticon

Ambassadeur


Jean-François Remesy, champion français de golf et nouvel ambassadeur d'Oticon.

À l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, la marque Oticon a dévoilé son nouvel ambassadeur, le golfeur professionnel et double vainqueur de l’Open de France, Jean-François Remesy.

 

En 2009, à la suite de plusieurs examens médicaux afin d’expliquer ses vertiges ainsi qu’un test d’audition, l’on diagnostique à Jean-François Remesy, une perte d’audition dans les aigus.
« J’ai commencé à m’appareiller et faire le premier pas avec des aides auditives intra-auriculaires. À cette période j’ai eu beaucoup de mal à accepter ma perte d’audition et à utiliser au quotidien les appareils. Je n’étais pas dans l’acceptation de cette perte d’audition et psychologiquement ce fut un refus total et j’ai malheureusement laissé tomber. »
En effet, ce n’est qu’en septembre 2018, lorsque le golfeur appelle un ami et lui explique sa situation et sa problématique, que le champion français engage réellement les démarches. « Je suis allé voir son audioprothésiste afin de trouver une solution. Nous avons fait tout un protocole de tests nous menant à déceler une vraie perte d’audition nécessitant le port d’aides auditives aux 2 oreilles. La combinaison des acouphènes, l’isolement progressif dans certaines situations, associée à mon intolérance aux bruits forts et aux réflexions de l’extérieur sur ma perte auditive devenaient un enfer et mon moral avait pris une sacrée claque. » Le sportif choisit alors de s’équiper des aides Oticon Opn S. « Après tous les réglages nécessaires, ma vie et mon environnement ont changé radicalement, j‘entendais à nouveau. »
 
À travers ce partenariat, Jean-François Remesy espère inciter le grand public à faire tester leur audition, afin de s’équiper au plus tôt en cas de perte auditive. « Mon rôle en tant qu’ambassadeur est tout simple : raconter, expliquer, transmettre ma propre expérience en espérant que beaucoup de personnes comprennent mon message et s’identifient, afin de déclencher en eux une prise de conscience qu’ils ne sont pas malades et qu’il y a des solutions qui vont changer leurs vies. »

Lucile Perreau