Profitant du Ségur de la Santé, l'association JNA rappelle que l’audition est un pilier de la santé

Ségur de la Santé


Le manifeste de l'association JNA

A l'occasion du Ségur de la Santé, l'association JNA rappelle que l’audition est un pilier de l’équilibre de santé et de vie sociale.

Considérant que, dans le domaine de la santé, l'audition est actuellement un pan négligé, l'association appelle

Elle souligne que les mécanismes de l’audition sont le point d’orgue des 3 fonctions essentielles au développement et à l’épanouissement de l’être humain : l’alerte, la communication, les émotions. « Les gênes et troubles de l’audition non repérés sont au cœur de « ruptures » dans l’interaction sociale et sources de comorbidités non analysées dans le parcours de santé du patient. Les troubles de l’audition non repérés compliquent l’accompagnement des patients », rappelle le communiqué de presse de l'organisme. Les responsables de l'association mettent en avant qu'un changement d’approche de l’audition en matière de santé publique est urgent. « Une nouvelle écologie santé doit voir le jour en intégrant la santé auditive de manière systématique et généralisée. L’audition est un biomarqueur à suivre au travers d’une médecine préventive », insistent-ils, appelant Madame Nicole Notat, Présidente du « Ségur de la Santé » et les membres des commissions à considérer l’audition parmi les signifiants de santé et l’intégrer comme tel dans les réflexions sur l’organisation du système de prise en charge et sur la santé des soignants des hôpitaux et des EHPAD.

 

Nathalie Bloch-Sitbon