La British Society of Hearing Aid Audiologists dresse un état des lieux des centres d'audioprothèses britanniques pendant la crise sanitaire

etude


British Society of Hearing Aid Audiologists

La British Society of Hearing Aid Audiologists (BSHAA) a publié les résultats d'une enquête auprès de ses membres sur la manière dont ils réagissent à la pandémie de Covid-19. Les résultats montrent l'impact de la pandémie sur le secteur des soins auditifs au Royaume-Uni.

Il ressort notamment de cette étude :

- 87% des répondants disent avoir suspendu leur travail, mais seuls 20% des indépendants et des chefs d'entreprise ont cessé le travail.

- Sur le risque de graves problèmes financiers dus à la fermeture de leur centre, 9% ont répondu qu'ils ne pouvaient pas se permettre de fermer du tout leur centre, 7% qu'ils pouvaient supporter cette situation pendant un mois maximum. 43% estimaient pouvoir tenir entre 2 et 3 mois avant de mettre leur société en danger et 33% évaluaient la période de fermeture assimilable à plus de 3 mois.

- Environ un quart des répondants (28%) ont déclaré qu’ils n’utilisaient pas les téléréglages faute d'être équipés, 5% estimaient que cela ne s’appliquait pas à leur clientèle. 55,6% l'utilisaient pour les malentendants faisant déjà partie de leur patientèle, 17% pour les nouveaux patients et 33% pour les suivis.

- 94% des répondants ont prédit une baisse de plus de 75% de leur chiffre d'affaires, tandis que 6% placent la baisse entre 51% et 75% entre la mi-mars et la mi-avril 2020.

L'enquête a été conduite par l'envoi d'un questionnaire en ligne à tous les membres de l'association. 350 réponses ont été reçues entre le 15 et le 18 avril 2020.

 

Nathalie Bloch-Sitbon