Décès d'André Schertz, figure de l'audioprothèse et de l'optique

Décès


legende

Le 12 mai 2020, André Schertz, figure emblématique de l’optique et de l’audioprothèse en France, est décédé d’un arrêt cardiaque. Il était âgé de 76 ans.

Entrepreneur, passionné, visionnaire… André Schertz, président du Groupe Schertz était un homme engagé notamment auprès des indépendants. Il était décrit comme quelqu’un de juste, d’humble et de bienveillant, et avait un dicton fétiche « être sérieux sans se prendre au sérieux ».
Cet opticien de métier, qui s’est aussi formé à l’audioprothèse, a passé sa vie professionnelle à défendre, préserver et agir pour le modèle des indépendants, valeur forte à ses yeux qu’il prônait comme une véritable stratégie de différenciation.
C’est d’ailleurs dans cette optique, qu’il crée en 1978, avec ses confrères Philippe Baillot et Robert Lehmann, SAPMM, l’une des premières centrales d’achat pour indépendants.
L’homme a marqué de son empreinte son groupe éponyme, composé notamment des Centrales de services LUZ Optique et LUZ Audio, dédiées naturellement au développement des indépendants et d’un réseau de magasins succursalistes en optique et audioprothèse (souvent issus de rachats d’enseignes locales).
En 2005, il rachète la marque Audition conseil et participe activement à son développement pour devenir aujourd’hui le 1er groupement d’indépendants sous enseigne nationale avec ses 335 centres d’audition partout en France. Parallèlement à sa fonction de président, dont il avait cédé les rênes opérationnelles à ses deux fils Grégory et Jérôme depuis plusieurs années, il était très engagé dans l’aide humanitaire au Sénégal. La cérémonie d'adieu se déroulera dans l’intimité familiale.

Lucile Perreau