[Espagne] "Je m'occupe essentiellement des soignants"

Tour d'Europe du confinement


Álvaro Sainz, du Centre d'audition andalou (Grenade)

Entre personnels soignants prioritaires et urgences, cet audioprothésiste espagnol effectue un service minimum en sélectionnant drastiquement ses patients.

Depuis l'Espagne, où il couvre l'actualité du monde de l'audiologie, José-Luis Fernandez, notre correspondant pour Audio Infos Espagne (Audio Infos Espana) a receuilli le témoignange d'Alvaro Sainz, du Centre d'audition andalou, à Grenade. 
"Je m'occupe essentiellement du personnel de santé, des ambulanciers, des infirmières, des techniciens de laboratoire d'analyse et des personnes travaillant dans les hôpitaux, ainsi que des cas urgents tels que les personnes âgées souffrant de graves problèmes d'audition et les enfants", explique ce professionnel de Grenade, pour qui " un service est fourni pour répondre aux besoins des utilisateurs qui peuvent se trouver dans une situation difficile au cas où ils n'entendraient pas ".

Sur le plan économique, il décrit que "pendant cette période, il ne prévoit pas d'obtenir des avantages, mais uniquement de fournir des services à des personnes qui ne pourraient pas mener leur vie ou leur travail normalement à cause de leur perte auditive, dont certaines sont très importantes pour la société en ce moment". Sans oublier les habitués non plus. "Au début de la crise des coronavirus, les gens sont venus, puis, après quelques jours, beaucoup moins, bien que je pense que nous devrions rendre le service parce que nous travaillons avec des personnes très âgées et qu'il est très important pour elles de pouvoir entendre."

Quant aux mesures de protection, elles coïncident avec la pénurie pour en trouver. «Tourver des masques est impossible, je porte une de ces protections qui servent à courir; Je porte également des gants que j'ai réalisés. Il donne une meilleure image à l'utilisateur, en plus de l'hygiène et de la prévention ». De plus, il a envisagé "de mettre également des gants à la disposition des utilisateurs afin qu'ils soient plus rassuré". Et il effectue également d'autres tâches pendant cette crise sanitaire et les risques de contagion. "J'essaie de désinfecter toutes les surfaces que les patients touchent souvent, comme les bras des chaises de la salle d'attente, les tables, etc."

José Luis Fernadez