Des chiffres en baisse sur le dernier trimestre pour Afflelou

Resultats


Façade d'un magasin Afflelou Acousticien à Redon

Le groupe Afflelou a annoncé des chiffres en baisse de 6,9 % sur le dernier trimestre, notamment en raison de l’entrée en vigueur progressive du 100 % santé.

Les ventes réseaux dans le monde (franchises et succursales) ont atteint 196,5 millions d'euros au 2e trimestre de l'exercice en cours, en recul de -6,9% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Pour le 1er semestre, elles s’élèvent à 388 millions d'euros, en baisse de -3,4% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Selon un communiqué, la mise en pratique de la réforme du 100% Santé a entraîné un fort déclin des ventes sur le mois de janvier.

En dehors de France, les chiffres sont restés stables, en croissance légère en Espagne notamment grâce à la relance de l’activité audioprothèse.

Le groupe totalisait 1 417 points de vente au 31 janvier, soient 5 de moins qu’en 2019 en raison de la rationalisation des boutiques discount en France.

La publication des chiffres a été l'occasion de prendre la parole sur l'impact négatif prévisible de la crise sanitaire sur les prochains résultats. Didier Pascual, PDG d’Alain Afflelou, a également détaillé les première mesures prises en réponse à la pandémie avec la fermeture de toutes les succursales dès le 16 mars 2020 et recommandé à ses franchisés d’en faire autant. Le groupe a annoncé avoir pris un crédit de 30 millions d’euros "par précaution" pour pallier aux éventuels problèmes de trésorerie.

« La situation relative au Covid-19 est exceptionnelle et il est difficile d’en évaluer les conséquences à moyen et long terme sur l’économie mondiale, sur notre industrie et nos business, mais nous sommes persuadés que les décisions que nous avons prises jusqu’à maintenant nous mettrons, nous, nos franchisés et nos employés, dans la meilleure position possible pour continuer à faire face et à nous adapter à cette crise sanitaire », a-t-il ajouté.

 

Nathalie Bloch-Sitbon