[24 mars 2020] USA : les recommandations pour les audioprothésistes américains en période de Covid-19

USA - ouvertures partielles


Catherine Palmer, présidente de la principale association d'audioprothésistes aux Etats-Unis adresse un message à ses membres 

L'AAA, la principale association d'audioprothésistes américains, a mis en ligne un message à l'attention de ses membres. Recommandations et bonnes pratiques professionnelles pour les ouvertures partielles et surtout les fermetures des centres auditifs, voici les directives qu'ont reçu les audioprothésistes outre-atlantique, en cette période de Covid-19.
 

L'AAA (American Academy of Audiology) explique dans un message posté sur son site et dans une vidéo Youtube, quel devrait être le fonctionnement des audioprothésites américains à l'heure du confinement pour cause de Covid-19 : 

"Audioprothésistes, il est temps pour nous de devenir une partie de la solution" commence le Pr Catherine Palmer, présidente de l'AAA.

"«Fermer» signifie fermer vos portes - ne voir personne en personne. Cela ne signifie pas couper le support de vos clients / patients. La seule façon d'aplanir la courbe est d'empêcher les gens d'interagir en personne et une façon de réduire le contact de personne à personne est de fermer les portes des entreprises non essentielles.


"Les pratiques d'audiologie sont «non essentielles» en termes de définition du maintien de la vie. "

"Est-ce que le soutien aux individus pour qu'ils puissent entendre et rester en contact avec leurs proches pendant cette période, accéder aux reportages et autres informations importantes et soutenir les appareils auditifs qui peuvent être portés par le personnel essentiel (médecins, forces de l'ordre, etc.) est essentiel ? Absolument. Cependant, le besoin actuel d'empêcher les gens de se rencontrer en face à face exige que ces services soient fournis de manière créative, en utilisant une technologie qui permet la distance physique."


"Nous devons tous nous comporter comme si nous avions déjà ce virus. Nous devons rester loin de tout le monde et les garder loin de nous. Mais en même temps, nous devons soutenir nos patients et fournir les soins essentiels qui favorisent et soutiennent la communication. Nous devons être innovants et trouver comment le faire virtuellement. Certains d'entre vous le font déjà et pour d'autres, vous devrez vous préparer immédiatement. Les soins virtuels peuvent être aussi simples que de s'assurer de mettre à jour votre site Web et la signalisation à votre porte, afin que les gens sachent comment vous joindre par téléphone.
 

Vous pouvez prodiguer énormément de soins, notamment en dépannant les appareils qui ne fonctionnent pas ou en suggérant des applications d'amplification utilisées avec des écouteurs qui pourraient aider jusqu'à ce qu'une personne puisse vous revoir. Peut-être en envoyant de simples amplificateurs à des aidants qui maintiennent la vie autonome ou à des infirmières qualifiées dont les aides auditives peuvent ne pas fonctionner, pour les aider à communiquer. Vous pouvez avoir un premier répondant dont l'aide auditive est perdue ou endommagée; vous pouvez gérer ce remplacement sans jamais voir cette personne à un moment comme celui-ci, cela prend juste un peu de créativité." 
 

Catherine Palmer, PhD, Academy President
Angela Shoup, PhD, Academy President-Elect
Lisa Christensen, AuD, Academy Past President
American Academy of Audiology Executive Committee

 

Corinne Couté