Les stars de football américain risquent leur audition dans les stades

sport


NFL

On aurait plutôt pensé que la surdité de certains joueurs de football américain serait la conséquence des chocs de ce sport qui est loin d'être tendre... et pourtant, il semblerait que les hurlements des hordes de supporters en soient aussi la cause.

Pour les fans de football américain, un stade tonitruant fait partie intégrante de l'expérience d'un match. Car c'est une expérience que de se retrouver au cœur des gradins des fans qui tapent du pied à l'unisson avec quelque 100.000 autres spectateurs tandis que la musique monte des haut-parleurs... Il n'est pas rare que les fauteuils tremblent lorsque les équipes entrent sur le terrain. Et ces cris, ces encouragement, ces applaudissements et ces chants accompagneront les plus belles ou plus désastreuses actions tout au long de la partie, rythmée par les animateurs et présentateurs du match au micro. Au final, le bruit peut monter à plus de 142 décibels... presque aussi fort qu'un jet au décollage, souligne le site CNET qui a interviewé des anciennes stars de la NFL, Terry Hanratty, deux fois vainqueur du Super Bowl avec les Pittsburgh Steelers, et Reed Doughty, qui jouait avec les Washington Redskins, et qui se sont tous les deux confiés sur leurs difficultés auditives. Tous les deux sont devenus des promoteurs impliqués de la prévention auditive.
Et ils ne seraient pas les seuls anciens joueurs à souffrir de difficultés à entendre : une étude de l'Université de Lyola de 2014 montre les risques de pertes auditives qui menacent les anciens joueurs de la NFL. Selon cette étude, 15 minutes dans un stade où le son monte au-delà de 100 décibels causerait d'irrémédiables dégâts, d'autant plus que ces joueurs stars y sont régulièrement exposés. Etre adulé a un prix...

 

Nathalie Bloch-Sitbon